Yémen : une cérémonie de deuil bombardée, au moins 140 morts

DirectLCI
RAIDS - Les rebelles Houtis qui contrôlent Sanaa, capitale du Yémen, ont été la cible de raids aériens qui ont fait au moins 140 morts samedi. Ils accusent la coalition arabe menée par l'Arabie Saoudite.

Des centaines de personnes venues déclarer leur condoléances au père du ministre de l'Intérieur houthi, Jalal Al-Rouichèn, ont été la cible de raids aériens, samedi à Sanaa au Yémen. Un énorme incendie s'est déclaré dans le bâtiment, qui s'est effondré, ont indiqué des habitants. Selon le denier bilan, l’attaque aurait fait au moins 140 morts et 525 blessés.

Pour les rebelles chiites Houtis, cible de l’attaque, ces raids sont l’œuvre de la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite, alliée du gouvernement yéménite reconnu par la communauté internationale. De son côté, la coalition a nié toute implication dans ces frappes, estimant dans un communiqué qu'il faudrait envisager "d'autres causes" à l'attaque, qualifiée de "massacre" par les rebelles, a rapporté l’AFP.

La coopération sécuritaire des Etats-Unis avec l'Arabie saoudite n'est pas un chèque en blancNed Price, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche

En réaction, les Etats-Unis ont annoncé l'"examen immédiat" de leur soutien à la coalition menée par Ryad. "La coopération sécuritaire des Etats-Unis avec l'Arabie saoudite n'est pas un chèque en blanc", a martelé Ned Price, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche. La coalition s'est dite prête à associer les Etats-Unis à une enquête "immédiate" sur les raids.

Les rebelles chiites Houthis, s’étaient emparés de Sanaa il y a deux ans puis d'autres régions. Le gouvernement yéménite, qui avait alors dû fuir le pays, tente actuellement de regagner le terrain perdu avec l'appui de la coalition arabe. La dernière attaque de ce type à Sanaa remonte au 9 août dernier, lorsqu'au moins 14 personnes avaient été tuées dans des raids de la coalition.

VIDÉO - Yémen : à Houdieda, 100 000 enfants sont menacés par la malnutrition

En vidéo

Yémen : à Houdieda, 100 000 enfants menacés par la malnutrition

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter