Yémen : 40 soldats tués et 50 blessés dans un attentat suicide

International
DirectLCI
ATTENTAT - Au moins 40 soldats ont perdu la vie et 50 personnes sont blessées suite un attentat-suicide qui a eu lieu dimanche dans le sud-ouest du pays. Le kamikaze s'était mêlé à des militaires qui attendaient leur solde.

Un homme a fait sauter les explosifs qu'il portait sur lui, alors qu'il s'était mêlé à un groupe de militaires à Aden, dans le sud-ouest du Yémen. Le bilan provisoire fait état de 40 soldats tués et de 50 blessés mais il pourrait s'alourdir selon Abdel Nasser al-Wali, le chef du département local de la Santé, qui s'est confié à l'AFP. Il y aurait des "cas critiques" parmi ceux qui ont survécu.


L'attentat a eu lieu dans la matinée devant la résidence d'un chef militaire près de la base d'al-Sawlaban, où une foule était présente pour toucher sa solde mensuelle. Comme le raconte le colonel Nasser Sarea,  chef des forces de sécurité spéciales yéménites à Aden, le kamikaze "avait profité du rassemblement et avait activé ses explosifs".

Le troisième attentat de ce type en quatre mois

Cette attaque est la troisième de ce type dans cette ville en à peine quatre mois. Huit jours plus tôt, un attentat similiaire revendiqué par le groupe Etat islamique avait fait 48 morts. Là encore les soldats étaient réunis pour encaisser leur solde dans la même ville.


Alors que la guerre fait rage au Yemen, Al-Qaïda et Daech profitent de cette situation chaotique pour multiplier leurs actions contre les forces gouvernementales. Ces dernières se battent à la fois contre les rebelles Houtis, alliés des partisans de l'ancien président qui contrôlent notamment la capitale Sanaa au nord, mais aussi les jihadistes plus présents dans le sud et sud-est du pays.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter