Yémen : deux Français liés à Al-Qaïda arrêtés

International
INTERNATIONAL – Les autorités yéménites ont assuré, ce samedi, avoir arrêté deux ressortissants français liés à Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), sans préciser s’il existait un lien avec les attentats qui ont eu lieu à Paris la semaine dernière.

Deux Français liés à Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) ont été arrêtés au Yémen. L’annonce de cette arrestation a été faite ce samedi par un haut responsable de la sécurité yéménite. Ce dernier n’a toutefois pas précisé si l’opération avait un lien avec les attentats qui ont eu lieu la semaine dernière, à Paris.

"Il y a environ 1.000 activistes d'Al-Qaïda au Yémen en provenance de 11 pays arabes et non arabes", a expliqué le général Mohammed al-Ahmadi, directeur du service de sécurité nationale, devant des journalistes à Sanaa, précisant que les deux hommes étaient interrogés.

Silence au Quai d’Orsay

Contacté par lefigaro.fr en début d’après-midi, le ministère des Affaires étrangères n’a "ni confirmé ni infirmé" cette information.

Aqpa est un groupe dans la ligne de mire des autorités françaises depuis qu’il a revendiqué, mercredi dernier, l’attentat contre Charlie Hebdo par les frères Kouachi, qui a fait 12 morts le 7 janvier à Paris. Chérif Kouachi a en effet revendiqué auprès de BFMTV , le 9 janvier, avoir séjourné dans ce pays. En outre, selon des sources locales, son frère Saïd avait fréquenté une université fondamentaliste du pays avant de s'entraîner au maniement des armes avec le groupe.

LIRE AUSSI >> Ce qu'il faut savoir sur Aqpa, l'organisation terroriste qui revendique l'attentat de Charlie Hebdo

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter