Yémen : le numéro 2 d'Al-Qaïda tué par un drône, son remplaçant désigné

International
DirectLCI
TERRORISME - Le chef d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique, considéré comme le numéro 2 d'Al-Qaïda, a été tué dans une attaque de drone au Yémen, a annoncé mercredi l'organisation terroriste, confirmant des sources américaines. Nasser al-Wahishi a été immédiatement remplacé à cette fonction par le chef militaire d'Aqpa.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a annoncé la mort de son chef, Nasser al-Wahishi, dans une attaque de drone, dans une vidéo mise en ligne mardi. Cette annonce confirme des informations données un peu plus tôt par des responsables américains cités par le Washington Post . Selon le réseau terroriste, l'attaque du drone américain a tué Wahishi ainsi que deux autres combattants.

D'après le Washington Post, ont affirmé que Nasser al-Wahishi avait été la cible d'une frappe de drone le 9 juin. Selon la chaîne CNN, qui fait référence à deux responsables de la sécurité nationale au Yémen sans les citer, Nasser al-Wahishi, considéré comme le numéro 2 d'Al Qaïda, aurait été tué vendredi 12 juin dans la région d'Hadramout, à l'est d'Aden (sud).

Sérieux revers

Il avait été désigné en 2013 adjoint du chef du réseau Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri. Un responsable yéménite local a de son côté déclaré que Wahishi a été probablement tué dans un raid à Mukalla, tenu par Al-Qaïda, dans le sud-est du Yémen, et que son corps se trouverait dans une morgue locale entouré de strictes normes de sécurités imposées par les militants.

La mort de Wahishi représente, selon les spécialistes, un sérieux revers pour Aqpa, considéré par Washington comme la branche la plus dangereuse du mouvement islamiste. En remplacement, l'organisation annonce avoir nommé Qasim al-Rimi, le chef militaire d'Aqpa.
 

À LIRE AUSSI
>> Yémen : un drone américain tue le responsable d'Al-Qaïda qui revendiquait l'attentat de Charlie Hebdo

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter