YouPorn voudrait s'offrir les services de Valérie Trierweiler

YouPorn voudrait s'offrir les services de Valérie Trierweiler

DirectLCI
INSOLITE – YouPorn, le site internet de vidéos pornographiques, a proposé à Valérie Trierweiler de devenir son ambassadrice. Une proposition que l'ancienne Première dame a peu de chances de considérer sérieusement.

De quoi Valérie Trierweiler est-elle l'image ? Après que Jaguar a profité de la visite de l'ex-Première dame en Inde pour se fendre d'un tweet la représentant à bord d'un de ses modèles , c'est au tour de YouPorn de tenter de récupérer l'image de Valérie Trierweiler. Le site spécialisé en vidéos pornographiques a proposé à la désormais plus célèbre célibataire de France de devenir "son ambassadrice" pendant un an. En échange de la coquette somme de 500.000 dollars (soit tout de même près de 370.000 euros).

"Chère Valerie Trierweiler, je m'appelle Brad Burns, Vice-Président du site web pour adultes Youporn.com. Au nom de notre compagnie, j'aimerais officiellement vous offrir l'opportunité de devenir notre ambassadrice et porte-parole française." a expliqué le chef de la société dans un communiqué. "Honnêtement, nous avons toujours admiré le côté libéral de l’attitude européenne envers le sexe et nous croyons que vous pourriez faire valoir l’importance de ce que nous faisons dans l’industrie", a-t-il poursuivi selon une information révélée par Next , le magazine culturel de Libération.

"Valérie Trieweiler sextape"

Ce qui s'apparente à une blague se révèle pourtant bien sérieux. Brad Burns n'a pas hésité à mettre en avant plusieurs qualités dont Valérie Trierweiler est dotée selon lui pour ce poste : avec "son expérience de journaliste" et parce qu'elle est désormais "célibataire, elle est peut-être familière avec ce que nous offrons sur nos sites". "Valérie Trieweiler sextape" étant, en outre, un thème régulièrement recherché, poursuit le communiqué.

En tant qu'ambassadrice, Valérie Trierweiler devrait "générer du contenu concernant les habitudes pornographiques européennes, en plus d’agir à titre de porte-parole", précise le site. Si YouPorn semble sérieux dans son offre, il n'en est rien du côté de l'ex-Première dame que Next "n’imagine même pas prendre la peine de répondre".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter