Après un énorme imbroglio sur le 200m, Agnel est classé 3e et ne défendra pas son titre à Rio

JO DE RIO 2016
DirectLCI
IMBROGLIO – Le 200m des championnats de France de natation, qualificatif pour les Jeux Olympiques, a été le théâtre d’un incroyable imbroglio. Visuellement,le champion olympique en titre de la discipline, Yannick Agnel, a terminé 2e, mais il a été classé 3e. Classement qui le prive du billet qualificatif pour Rio.

"Sur les images sous-marines, on le voit parfaitement (qu'il est deuxième)! Si on ne change pas le classement, c’est le plus grand scandale de l’histoire du sport français !". Sophie Kamoun, agent de Yannick Agnel, quelques secondes après l’affichage des temps, ne décolérait pas. Son poulain, deuxième à la vue des images télévisées, a finalement été classé troisième, derrière Jérémy Stravius, leader indiscutable, et Jordan Pothain.

Il y a plusieurs explications possibles à cet imbroglio surréaliste. Le bug technique tout d’abord. Déjà, lors des séries, un temps du même Yannick Agnel avait été corrigé après une erreur chronométrique. A moins que le problème ne vienne de la main du nageur mulhousien ? A-t-il touché assez fermement la plaque ? Là encore, c’est la deuxième fois de la journée que cela lui arrivait, qui plus est dans deux lignes d’eau différentes.

"Il y a un truc qui se passe avec ma main"

Une situation qu’il préférait prendre avec légèreté : "Apparemment, je dois maudire les plaques, il y a un truc qui se passe avec ma main. Mais c’est la première fois que ça m’arrive" confiait-il, avant de reprendre un ton un poil plus sévère : "Il s’agit d’une qualification olympique, c’est grave".

Deuxième ou troisième, la différence de conséquence est abyssale. S’il avait été classé deuxième, Agnel aurait eu le droit à un repêchage pour décrocher sa qualification pour les Jeux Olympiques. Ce qui n’est pas le cas pour le troisième… Lionel Horter, son entraîneur, souhaiterait déposer un recours devant le Comité national olympique du sport français (CNOSF), et le Tribunal arbitral du sport (TAS). L'affaire ne fait que commencer... mais à l'instant présent, Yannick Agnel ne pourra pas défendre son titre olympique sur 200m.

[VIDEO] France - 200m : Stravius et Agnel loupent les minimasLes Français ne sont pas passés en dessous des minimas (1...

Posté par beIN SPORTS France sur  mercredi 30 mars 2016
Lire et commenter