Basket : avec le forfait de Céline Dumerc, les Braqueuses, c'est vraiment fini...

JO DE RIO 2016
RIO - Touchée à la cheville gauche lors de l'entraînement de l'équipe de France mercredi, la meneuse des Bleues ne devrait pas pouvoir disputer les Jeux olympiques. Un vrai coup dur pour Céline Dumerc (34 ans) et les Bleues qui vont maintenant avoir bien du mal à refaire le coup de Londres où elles avaient ramené l'argent.

Du rêve au cauchemar. A peine arrivée au Brésil que l'aventure olympique est déjà terminée pour Céline Dumerc. Absente au point presse des Bleues mercredi soir au Club France, la meneuse passait alors des examens médicaux.

Une entorse qui gâche tout

Les résultats ont été cruels : celle qui avait mené "les Braqueuses" à la médaille d'argent en 2012 doit jeter l'éponge, touchée à une cheville présentant une "lésion incompatible avec la poursuite de la compétition", comme indiqué par la Fédération dans un communiqué. 

C'est un vrai coup dur auquel ne voulait d'ailleurs pas croire sa coéquipière Isabelle Yacoubou, elle aussi rescapée de la folle aventure londonienne avec Sandrine Gruda. Mais comme un mauvais présage, la pivot avait confié à metronews qu'il "n'y a pas que Céline en équipe de France, c'est douze joueuses". Un effectif d'ailleurs très rajeuni et qui n'a plus rien à voir avec celui qui s'était incliné en finale face aux Américaines il y a quatre ans.

"Rien ne dit que tout va se passer aussi bien à Rio..."

"On n’arrivera pas à refaire l’histoire de Londres à Rio, nous avait d'ailleurs confiéDumerc, interrogée en avril dernier dans le cadre d'une  opération commerciale des cafés L'OR . Rien ne dit que tout va se passer aussi bien..." La championne ne pensait évidemment pas à la blessure mais plutôt a cette incroyable alchimie qui avait amené les Braqueuses vers la première médaille olympique du basket féminin français et qui est complexe à retrouver.

"Moi je suis vraiment surprise par l'attente que je sens autour de nous pour ces Jeux, explique encore Yacoubou. On a une équipe très jeune, qui peut faire de belles choses collectivement mais qui n'a pas les mêmes individualités que certains de nos adversaires. Il faut revenir sur terre, les Braqueuses, c'est fini depuis longtemps déjà". Un constat que le forfait annoncé de Céline Dumerc ne fait qu'appuyer. 

À LIRE AUSSI 
>>  A la découverte du Club France à Rio
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Lire et commenter