DIRECT - Les temps forts de la dernière journée des JO de Sotchi

DIRECT - Les temps forts de la dernière journée des JO de Sotchi

DirectLCI
JEUX OLYMPIQUES - C'est par un triplé russe sur la mass start du ski de fond que la dernière journée de Sotchi 2014 a débuté, épreuve où les Français n'ont guère brillé. Heureusement, le TAS a rejeté dans la foulée l'appel déposé par le Canada et la Slovénie contre les trois médailles françaises en skicross. Suivront la finale du bobsleigh et du hockey. Le tout à suivre en direct sur metronews.fr.

Rafraîchir la page

Robin Duvillard, sixième est satisfait
Le Français Robin Duvillard a terminé sixième de la mass start du ski de fond, une performance qui l'a, semble-t-il, réjouit. C'est en tout cas ce qu'il a déclaré au micro de France Télévision : "J 'ai fait une belle course. Ce que je trouve exceptionnel, c'est ce qu'ils (les premiers) me collent dans le dernière bosse. Je voulais jouer la médaille, sauf sur la fin. Il y a une petite catégorie d'écart. Je n'ai pas de regret. J'ai toujours fait 4-5-6 cette saison, j'ai fait un 50 de rêve. On a une belle médaille à savourer (le bronze en relais). Des promesses pour la suite ? J'ai quand même 30 ans... Dans quatre ans, c'est loin, je ne sais pas ce qui se passera. J'espèrais mieux, ça fait toujours mal de se faire défoncer sur la dernière bosse (rires)."  

Martin Fourcade sera porte drapeau
Grand pourvoyeur de médailles du camp tricolore, avec deux titre et un de vice-champion olympique, Martin Fourcade a fort logiquement été désigné porte drapeau de la délégation Française qui va défiler ce dimanche soir lors de la cérémonie de clôture. 

Un Autrichien pris en flagrant-délit de dopage
Le skieur de fond autrichien Johannes Duerr, qui s'était classé à la huitième place de l'épreuve de skiathlon il y a deux semaines, se positionne à la 5e place d'un autre classement, celui des contrôlés positifs depuis le début des Jeux olympiques de Sotchi, qui s'achèvent ce dimanche. Il s'agit d'un cas d'EPO, précise le Comité olympique autrichien.

La France conserve son triplé au skicross
On peut tous pousser un grand "ouf" de soulagement. Samedi, le Canada et la Slovénie avaient en effet déposé une réclamation auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour demander la disqualification des concurrents français (Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol), auteurs d'un triplé historique jeudi en finale de l'épreuve de skicross . Selon ces deux pays, "juste avant la grande finale, le personnel de l'équipe de France a changé la forme de la partie basse des pantalons des skieurs, créant un effet aérodynamique que les appelants considèrent comme contraire aux règles internationales de compétition de ski acrobatique". Un avis que n'a toutefois pas partagé le TAS. Lequel a annoncé ce dimanche matin avoir "rejeté les appels déposés", sans livrer pour l'heure la moindre explication. Mais l'essentiel est ailleurs : nos trois Français conservent leurs médailles. Et leurs pantalons ?

Triplé russe en ski de fond
Il aurait fallu un miracle et il n'a pas eu lieu. . Le premier Français, Robin Duvillard, a pris la sixième place (à 14"9 du premier), ce dimanche, lors de la mass start du ski de fond. Ivan Perrillat Boiteux est 13e, Jean-Marc Gaillard 35e et Maurice Manificat 43e. Loin, très loin de la suprématie russe, représentée par Alexander Legkov, tout frais champion olympique du 50 km, juste devant ses deux compatriotes Maxim Vylegzhanin et Ilia Chernousov, qui complètent le podium. Et permettent à leur pays de prendre la tête au tableau des médailles.

Lire et commenter