JO 2016 - Denis Gargaud : "Mes comptes Twitter et Facebook ont pété"

JO DE RIO 2016

RIO - Médaillé d'or en canoë sur le slalom, le Marseillais est venu au Club France pour fêter son titre olympique avec les fans. L'occasion pour metronews de poser quelques questions à Denis Gargaud (29 ans), serein, malgré le tourbillon médiatique qu'il vit.

Comment vous sentez-vous quelques heures après votre victoire ? 
Très bien, même si je commence à être un peu fatigué, j'avoue. C'est vraiment de la folie depuis la médaille. Mais c'est agréable, faut être pro jusqu'au bout et remercier les gens. 

C'est une journée de dingue pour vous. Vous vous en rendez compte ?
Déjà, c'est une journée qui a commencé la veille. J'ai réussi à bien dormir, mais ça commençait déjà à monter. J'ai juste trouvé le temps long avant la demi-finale mais après, c'est passé à une vitesse dingue. 

"Je vais me laisser vivre puis reprendre le boulot"

Vous commencez à réaliser que vous êtes champion olympique ? 
Petit à petit, mais je vais laisser les choses se faire, prendre le temps. Je n'ai pas encore revu les images (à ce moment-là, l'écran de la salle de presse diffuse justement la course de Denis Gargaud qui a prend le temps de les regarder, ndlr). Pendant la course, à un moment, je me suis dit que je faisais de bonnes choses. Mais il a vite fallu m'enlever ça de la tête pour finir fort. 

On imagine qu'après votre victoire votre téléphone a dû surchauffer...
J'en sais rien en fait, car j'ai une puce brésilienne ici, donc ça me permet de filtrer un peu tout ça. Comme ça, quand je vais remettre la puce française, ça va faire durer le titre. Par contre, ce que je peux vous dire, c'est que mon Twitter et mon Facebook ont pété. Je crois que j'ai reçu près de 300 mails !

C'est quoi le programme maintenant ? 
Je repars le 14 en France et il me tarde de retrouver ma fille. D'ici là, je vais profiter un peu de Rio et aller me baigner. J'ai même pas pu aller à la plage ! Pour la suite, je vais un peu me laisser vivre puis reprendre le boulot (Denis Gargaud est chef d'entreprise, ndlr). En ce qui concerne le canoë, je sais que j'ai les Championnats du monde à Pau mais je ne me projette pas plus loin. Il me manque un titre de champion d'Europe, donc on verra. 

À LIRE AUSSI
>> Comment les médaillés ont fêté leur titre
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Lire et commenter