JO 2016 : elle demande sa copine en mariage sur le terrain de la finale du rugby à 7

JO 2016 : elle demande sa copine en mariage sur le terrain de la finale du rugby à 7

RIO - Alors que l'équipe d'Australie féminine de rugby à 7 venait de remporter le titre olympique face à la Nouvelle-Zélande dans la nuit de lundi à mardi (24-17) un événement inattendu a ému l'assistance. Une membre de l'organisation des Jeux a demandé en mariage sa compagne, joueuse pour l'équipe de Brésil.

Emotions. Tandis que les Australiennes étaient toute à leur joie d'avoir remporté la médaille d'or, les Brésiliennes (9es du tournoi) ont elles aussi vécu un joli moment. Car une de leurs joueuses, Isadora Cerullo, a été demandée en mariage par sa compagne Marjorie Enya. Discours émouvant et requête acceptée, les deux jeunes femmes se sont ensuite amoureusement embrassées, devant une assistance touchée par ce moment. 

"Les gens du rugby sont extraordinaires, je savais qu'ils allaient apprécier ce moment

"C'est l'amour de ma vie, a expliqué Marjorie Enya, dans des propos rapportés par la BBC. Dès que j'ai su qu'elle était sélectionnée, j'ai pensé qu'il fallait faire quelque chose de spécial. Les gens du rugby sont extraordinaires, je savais qu'ils allaient apprécier ce moment". Et ils ne sont pas les seuls, même si des insultes homophobes lancées par le public ont malheureusement parfois entaché certains matches du tournoi féminin de football. 

À LIRE AUSSI
>> VIDÉO - L'émouvant haka des rugbywomen néo-zélandaises en larmes
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - 13-Novembre : "Nous sommes des rescapés du Bataclan et des oubliés de l'administration", témoigne un policier

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.