JO 2016 : le programme du mercredi 3 août

JO DE RIO 2016

CALENDRIER – Les Jeux Olympiques de Rio se déroulent officiellement du 5 au 21 août. Cependant, le football commence en amont pour des questions pratiques. Ce mercredi 3 août est marqué par l’entrée en lice des femmes et de l’équipe de France de football féminine. Quels sont les moments forts de la journée à suivre ? Quelles sont les Françaises à surveiller ? Mais aussi quand voir les stars faire leur entrée sur scène ? Metronews vous résume les infos à retenir ici.

Place aux Jeux ! Alors que la cérémonie d’ouverture aura lieu le vendredi 5 au stade Maracana marquant ainsi le coup d’envoi des JO, le football féminin débute ce mercredi. Afin de permettre aux rencontres (féminines et masculines, ndlr) de respecter la durée de l’événement et le calendrier imposé des JO, des épreuves auront lieu avant le début de la compétition.

Le Brésil, organisateur des Jeux, entame les hostilités face aux surprenantes chinoises. Ces dernières ont réussi à obtenir un des deux billets de la zone Asie (avec l’Australie, ndlr) aux dépens des Japonaises, vice-championnes olympique à Londres en 2012.

À LIRE AUSSI >> Qu'est-ce qu'on va voir durant la cérémonie d'ouverture

Les États-Unis, triples tenants du titre, entreront de plain-pied dans le tournoi contre un adversaire coriace, la Nouvelle-Zélande. Nos Bleues quant à elles clôtureront la première journée face à la Colombie. Elles auront à cœur de bien commencer, étape capitale dans l’optique de l’objectif déclaré : l’obtention d’une médaille. La finale se tiendra le vendredi 19 août au stade mythique Maracanã.

 Les matchs à ne pas manquer

Femme tour 1 Groupe E : Brésil – Chine à 13h (18h heure française)
Femme tour 1 Groupe F : États-Unis  - Nouvelle-Zélande à 19h (00h00 heure française)
Femme tour 1 Groupe G : France – Colombie à 22h (3h heure française) sur France 4 et Canal + Sport

► Les autres rencontres              

Femme tour 1 Groupe F : Canada – Australie à 15h (20h heure française)
Femme tour 1 Groupe E : Suède – Afrique du Sud à 16h (21h heure française)
Femme tour 1 Groupe F : Zimbabwe – Allemagne 18h (23h heure française)

► Les Bleues à surveiller

Eugénie Le Sommer (attaquante)
À 27 ans, son expérience parle pour elle : 123 sélections et 53 buts marqués. Elle se présente comme l’une des fers de lance de l’équipe de France et représente un rouage essentiel pour l’obtention d’une médaille.

Amandine Henry (milieu de terrain)
En mars de cette année, elle a décidé de partir à l’aventure et de découvrir le championnat US à Portland, après  neuf saisons sous le maillot de l’OL. La joueuse de 26 ans rayonne au milieu de terrain au point d’être considérée comme l’une des meilleures à son poste et d’avoir été nommée parmi les candidates au FIFA Ballon d’or 2015.

Wendy Renard (défenseuse)
La capitaine de l’équipe de France fait preuve de sérénité. Lorsque la maison bleue vacille, c’est elle qui remet de l’ordre. Son expérience représentée par ses 71 sélections n’y est sans doute pas étrangère. De plus, elle parvient souvent à être décisive en phase offensive et sur coups de pied arrêtés (18 buts).

À LIRE AUSSI >> Laure Boulleau déclare forfait pour les JO

► Les athlètes à suivre

Carli Lloyd (États-Unis, milieu de terrain)
La capitaine est toujours là et s’apprête, à 34 ans, à participer à ses troisièmes JO. Et visiblement plus affutée que jamais, elle qui a été désignée Ballon d’or 2015. Si en plus vous ajoutez le fait qu’elle semble adorer cette compétition (un but en finale en 2008 et deux en 2012, ndlr) et son expérience (211 sélections), vous avez là, probablement, la future star du football féminin à Rio.

Christine Sinclair (Canada, attaquante)
Une joueuse expérimentée en plus d’être une buteuse prolifique (228 sélections, 155 buts), la capitaine du Canada est assurément l’élément essentiel de son équipe. À 33 ans, elle aura à cœur de briller une dernière fois dans cette compétition qu’elle affectionne tant.

Marta (Brésil, milieu de terrain)
La capitaine représente l’espoir de tout un peuple, celle censée guider les siens au titre suprême, qui plus est à domicile. Il suffit de s’intéresser de plus près à son « CV » pour comprendre ces attentes : la milieu de terrain est considérée comme la meilleure joueuse de tous les temps, élue cinq fois de suite Ballon d’or (2006, 2007, 2008, 2009 et 2010). À 30 ans, elle totalise 95 sélections pour 92 buts. Bref, Marta sera l’attraction brésilienne.

À LIRE AUSSI >> Un lob de plus de 50 mètres de Carli Llyod en finale de la Coupe du monde 2015

Lire et commenter