JO 2016 : on vous assure qu'aujourd'hui, la France fait des médailles (enfin, si tout se passe bien...)

JO DE RIO 2016

RIO - Toujours bloqué à une petite médaille d'argent, le compteur des médailles tricolores est grippé depuis le début de ces Jeux. Mais mardi après-midi, le camp tricolore a quatre vraies chances de succès, avec Gauthier Grumier, Clarisse Agbenenou, Denis Gargaud et Astier Nicolas.

 A la pointe de l'épée
Après deux médailles en chocolat chez les filles (Lauren Rembi et Manon Brunet), c'est au tour des garçons d'entrer en piste. Et si les deux jeunes Françaises n'étaient pas vraiment attendues en demi-finale de leur spécialité, Gauthier Grumier (32 ans), lui, a un statut à défendre. Car l'épéiste pensionnaire du club de Levallois est tout simplement le n° 1 mondial... Mais l'intéressé, qui s'était complètement loupé à Londres, prévient : "Ce n'est pas toujours le favori qui termine champion olympique". Au point où on est, une médaille d'argent ou de bronze suffira.
>> A suivre à partir de 15 h 15

 Elle va faire tapis
Benjamine de l'équipe de France de Judo, Clarisse Agbegnenou (23 ans) en est pourtant l'un de ses principaux atouts. Surdouée des tatamis, celle qui a été sacrée toute jeune vice-championne du monde en -63 kg en 2013, a depuis encore énormément progressé et a appris à gérer la pression inhérente aux gros événements. "Avec Audrey Tcheuméo et Gévrise Emane, c'est une grande chance de médailles pour nous, explique à metronews le DTN du judo français Jean-Claude Senaud. C'est une fille extra que le grand public va découvrir". On attend que ça.
>> A suivre à partir de 15 h 30

► Dans le sillon d'Estanguet
Orpheline de Tony Estanguet depuis que le triple champion olympique (2000, 2004 et 2012) a raccroché la pagaie pour s'occuper de Paris 2024, l'équipe de France de canoë s'est trouvé un nouveau leader en la personne de Denis Gargaud. Triple champion du monde, ce Vauclusien de 29 ans paraît avoir en tout cas les épaules assez larges pour assumer l'héritage. Estanguet dit d'ailleurs de son ancien concurrent en équipe de France (il l'a barré pou les JO de Londres...) : "Il a vraiment la vitesse, la technique et l'envie. Denis a tout pour gagner". Et si c'est Tony qui le dit...
>> Demi-finale à 18 h 30

 Deux pour le prix d'une ?
Deuxième après l'épreuve de dressage, la France est restée sur le podium (derrière l'Australie et la Nouvelle-Zélande) avec le cross lundi et a vraiment un coup à jouer lors du concours complet par équipes. Mathieu Lemoine et Thibaut Vallette ayant parfaitement poursuivi le travail entamé la veille par Nicolas Astier. Ce dernier, est d'ailleurs aussi en route pour une médaille en individuel, puisqu'il est également troisième de son concours. Ne reste plus qu'à conclure.
>> A partir de 15 heures

À LIRE AUSSI
>> Assiste-t-on aux pires débuts français aux JO ?
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Lire et commenter