JO 2016 : Romain Bardet, première médaille française à Rio ?

JO DE RIO 2016
CYCLISME - Magnifique dauphin de Christopher Froome il y a quinze jours sur le Tour de France, le puncheur est à Rio pour les Jeux. Et dès samedi (épreuve à 14 h 30, heure française), Romain Bardet pourrait décrocher la première médaille tricolore de ces Jeux en course en ligne.

Les vacances attendront encore un peu. A peine le temps de savourer sa récente popularité glaner grâce à son panache sur les routes du Tour de France que Romain Bardet a dû rapidement boucler ses valises pour rallier Rio. Pas pour du repos, donc, mais pour bien tenter de remporter une médaille olympique, et ce, dès les premières heures de compétition ce samedi matin au Brésil (9 h 30, heure locale).

Car à voir le parcours de cette course, 237 km vallonnés en bord de plage, on se dit que le puncheur tricolore a toutes ses chances. "C’est aussi pour ça que ma saison a été conçue en fonction du Tour et des JO, a d'ailleurs expliqué Bardet aux médias jeudi. Mais attention, c’est un parcours atypique, difficile. La descente est très dangereuse, avec des bas-côtés qui ne sont pas du tout aménagés. On n’a pas le droit à l’erreur, sinon ça peut être un carnage".

Il y a un an à Rio, Bardet avait fini troisième et Vuillermoz premier...

Un "on" qui n'a rien de générique, car c'est bien en équipe que les Bleus vont tenter de décrocher la première médaille française de ces Jeux. Et sur ce coup, c'est entouré d'Alexis Vuillermoz, de Warren Barguil et de Julian Alaphilippe que Bardet va à nouveau être à la lutte avec Chris Froome, Vincenzo Nibali, Alejandro Valverde ou encore Dan Martin. Et pas forcément dans le costume de leader qu'il endosse d'habitude avec AG2R La Mondiale.

"Pour nous, la clé se situera dans la capacité de chacun à sacrifier ses ambitions personnelles pour qu’il y en ait un qui monte sur le podium. Voire plus...", explique encore le coureur. Car lors du Test Event sur ce même parcours il y a un an, Bardet a bien fini troisième, mais c'est Vuillermoz qui a raflé la mise. A eux de remettre ça samedi, dans l'ordre qu'ils veulent. 

À LIRE AUSSI 
>> Les Brésiliens contents d'accueillir les Jeux, mais...
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter