JO 2016 - Tennis : Benoît Paire viré de l'équipe de France !

JO 2016 - Tennis : Benoît Paire viré de l'équipe de France !
JO DE RIO 2016

RIO - Quelques jours après la polémique autour du problème de tenue du double Kristina Mladenovic/Caroline Garcia, le tennis français est à nouveau touché par une nouvelle affaire. La Fédération vient en effet d'officialiser l'exclusion de Benoît Paire pour "manquement au règlement de la vie en commun" pendant les Jeux.

Là, ça fait vraiment beaucoup. Après le clash entre le double féminin et la FFT, les résultats catastrophiques des joueurs sur les courts (notamment les deux doubles sortis dès le premier tour), voilà que le tennis français fait encore des vagues. Quelques heures après son élimination au deuxième tour du tournoi mardi, Benoît Paire vient en effet d'être exclu de l'équipe de France pour "manquement au règlement de la vie en commun" pendant les Jeux. "C'est inadmissible. C'est un manque de respect vis-à-vis de ses camarades, et du staff", a notamment expliqué  Arnaud Di Pasquale, le DTN, au micro de France 2.

"S'il ne voulait pas être là, il ne fallait pas venir"

Une décision prise par la Fédération la veille à cause du comportement du joueur, visiblement très absent dans la vie de groupe, alors que les tennismen sont logés ensemble au village olympique. "On ne l'a pas vu, il a fait la vie de son côté, a encore justifié Arnaud Di Pasquale, sur RMC. On doit respecter le maillot et l'encadrement. S'il ne voulait pas être là, il ne fallait pas venir..." Et effectivement, Paire a semblé très peu concerné par les débats, visiblement plus occuper à vouloir profiter de Rio auprès de sa compagne Shy'm. 

À LIRE AUSSI
>> Le tennis a-t-il l'esprit olympique ?
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Les articles les plus lus

Fermeture de la mosquée de Pantin : "On est en train de tout mélanger", estiment les fidèles

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : sept personnes déférées, dont deux mineurs

CPF : attention, vous risquez de perdre vos heures de formation !

EN DIRECT - Covid-19 : 300.000 morts supplémentaires aux États-Unis pendant la pandémie

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent