JO 2016 : Un boxeur marocain arrêté pour "agression sexuelle présumée"

JO 2016 : Un boxeur marocain arrêté pour "agression sexuelle présumée"

JEUX-OLYMPIQUES - Hassan Saada, un jeune boxeur marocain qui devait concourir lors des JO de Rio, a été arrêté ce vendredi pour "agression sexuelle présumée" sur deux femmes de ménage du Village olympique.

Il devait être l'un des premiers à défendre les couleurs du Maroc aux Jeux Olympiques de Rio. Hassan Saada, un boxeur de 22 ans, a été arrêté puis placé en détention provisoire ce vendredi 5 août, au Brésil, à quelques heures de la cérémonie d'ouverture.

"Sérieuses allégations"

Selon la police qui a adressé un communiqué à l'AFP, le sportif est soupçonné "d'avoir violé deux femmes de ménage brésiliennes qui travaillaient dans le Village des Athlètes". Précisons qu'au Brésil, le terme de "viol" est utilisé pour décrire aussi bien les attouchements que les pénétrations non consenties. Pour l'heure, la détention provisoire de Hassan Saada est fixée à une durée de quinze jours, le temps pour l'enquête de progresser. 

L'athlète, qui concourait dans la catégorie mi-lourd hommes (81 kilos), devait affronter Turque Mehmet Nadir Unal en épreuve préliminaire, dès le samedi 6 août. L'association internationale de Boxe (AIBA), contactée par metronews, dit "avoir pris connaissance des sérieuses allégations pesant sur le boxeur marocain qui devait prendre part à la compétition". Et ajoute avoir "une parfaite confiance dans les autorités brésiliennes qui géreront cette situation de manière appropriée".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Gaza : l'immeuble abritant des médias, une cible "parfaitement légitime" selon Netanyahu

Israël/Palestine : le conseil de sécurité de l'ONU toujours désuni

Les bénéfices réalisés sur Vinted sont-ils déclarés aux impôts ?

Marghe, gagnante de "The Voice 2021" : "Florent Pagny m’a dit que j’avais un ange gardien"

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 100 morts ces dernières 24 heures, une première en 2021

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.