JO 2016 : un gymnaste néerlandais arrose sa qualification, sa fédération le renvoie chez lui

JO DE RIO 2016
EXCLUSION – Tout heureux de s’être hissé en finale des anneaux, le gymnaste néerlandais Yuri van Gelder avait arrosé sa qualification en dehors du village olympique. Sa fédération a décidé de l’exclure des Jeux Olympiques de Rio.

A 33 ans, le gymnaste néerlandais Yuri van Gelder se faisait une joie de participer à ses premiers Jeux Olympiques. Mieux encore, le Néerlandais avait réussi samedi soir à décrocher une place de finaliste pour l’épreuve des anneaux après s’être classé 7e durant les qualifications. Une qualification qui avait la saveur d’une médaille visiblement puisque Van Gelder est sorti du village olympique pour aller arroser allègrement sa présence en finale.

Un Français pourrait récupérer la place de Van Gelder

Rentré au petit matin, le dimanche, l’ami gymnaste n’a pas respecté l’accord mis en place par sa fédération et s’est directement exposé à une très lourde sanction. "Il a admis qu'il avait consommé de l'alcool à l'extérieur du Village olympique, contrairement à l'accord en place", a expliqué l’équipe néerlandaise olympique qui a tout simplement décidé d’exclure Van Gelder, retourné aux Pays-Bas depuis mardi. "Cela a été une décision très difficile à prendre pour nous. Je trouve cela terrible pour Yuri, mais un tel comportement est inadmissible, a déclaré le chef de délégation, Maurits Hendriks. Nos sportifs doivent jouer un rôle d'exemple."

A LIRE AUSSI >> JO 2016 : esprit colo, cantine, sexe... dans l'intimité du village olympique

"Van Gelder a gravement violé les normes et les valeurs en vigueur au sein de l'équipe néerlandaise et de l'équipe de gymnastique", a ajouté la TeamNL, qui se dit "attentive au maintien d'un climat de prestation optimal". Le gymnaste néerlandais n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il avait été suspendu à deux reprises – en 2009 et 2010 – pour usage de cocaïne. En tout cas, la mésaventure de Van Gelder pourrait faire le bonheur du Français Danny Pinheiro Rodrigues, pressenti pour hériter de la place de finaliste délaissée par le Néerlandais.

Lire et commenter