JO : Florent Manaudou, ce nageur qui n'aimait pas nager...

JO DE RIO 2016
RIO - Meilleur temps des demi-finales du 50 m la nuit dernière, le Français est le grand favori pour conserver son titre olympique dans la nuit de vendredi à samedi (3 h, heure française). Et pourtant, malgré cette réussite, Florent Manadou n'est pas un grand fan de natation.

En même temps, c'est de famille. Lorsque vous vous entretenez avec Philippe Lucas, le mentor de Laure Manaudou, la grande sœur de Florent, donc, vous explique pour résumer 10 ans de travail avec la championne olympique qu'il a surtout passé son temps "à lui mettre des coups de pied au cul pour qu'elle bosse". Pas fan des entraînements ni des longueurs à répétition, l'ancienne personnalité préférée des Français avait même avoué dans son autobiographie sortie en 2014 : "Je n'ai jamais aimé nager".

Un pavé dans la mare que son petit frère est donc allé chercher au fond du bassin pour lui aussi le balancer dans l'eau. Evidemment dans l'ombre de son aînée, Florent est pourtant devenu champion olympique du 50 m à la surprise générale en 2012, mais avec le même amour mesuré pour la nage. "Je n'ai jamais aimé nager, déclarait-il au micro d'Europe 1 il y a deux ans, dans un superbe plagiat de la meilleure punchline du bouquin de Laure. Je suis arrivée à la natation par hasard, presque par accident, à un âge où l'on ne décide pas de grand-chose".

Déjà à la retraite après les Jeux ?

Bref, pour la passion, on repassera... Et même lorsque après sa demi-finale brillamment remportée avec le meilleur temps la nuit dernière, au moment d'évoquer la perspective historique de remporter un second titre olympique d'affilée (du jamais vu en France), l'intéressé a lâché à la presse : "Je m'en fous un peu de ça. Tout ce qui m'intéresse, c'est de gagner". Une soif de vaincre que Florent Manaudou aurait donc pu assouvir ailleurs finalement. "J'aurais été aussi content de gagner dans un autre sport qu'en natation, avouait-il d'ailleurs en 2014. Dans mes rêves de petit garçon, je voulais faire du hand"...

Médaille d'or remportée ou pas la nuit prochaine, en voilà un qui ne risque donc pas de rester encore très longtemps dans l'eau. Il y a un an, Florent Manaudou (25 ans) confiait d'ailleurs à metronews : "Peut-être qu'après les JO de Rio, je n'aurai plus de plaisir à traîner dans les bassins". Preuve qu'à un moment donné, il en a quand même ressenti...

À LIRE AUSSI
>>  "J'en veux beaucoup à Agnel"
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Lire et commenter