JO : la piscine à l'eau verte est fermée car elle "sent le pet"

JO : la piscine à l'eau verte est fermée car elle "sent le pet"

RIO - Vedette de ses Jeux à cause de sa teinte peu ragoûtante, le bassin olympique où se déroulent les compétitions de plongeon a été fermé vendredi. En cause des démangeaisons chez les athlètes et la mauvaise odeur qui s'en dégage.

C'est le feuilleton des JO. Commentée et moquée dans le monde entier depuis les images hallucinantes de cette eau verte dans laquelle les plongeurs ont dû se jeter, le bassin olympique du centre aquatique Maria Lenk fait encore parler de lui. En effet, alors que les organisateurs avaient évoqué un mauvais dosage de produits chimiques sans danger pour les athlètes, plusieurs d'entre eux ont pourtant été victimes d'éruptions cutanées ces derniers jours...

La Fédé internationale n'a aucune explication pour l'instant

Ce qui a débouché sur la fermeture du site pour une durée pour l'instant indéterminée. L'Allemand Stephan Feck a d'ailleurs posté vendredi cette photo et ce commentaire Instagram : "Le moment où tu viens t'entraîner mais que la piscine est fermée car elle sent comme si quelqu'un avait lâché un pet". La Fédération internationale de natation (FINA) n'a pour l'instant pas fourni d'explication à cette nouvelle détérioration du bassin. 

The moment you want to do some workout and the pool is closed😱 the whole venue smells like somebody has fart #goodmorning #failed #tollermensch

Une photo publiée par Stephan Feck (@stephanfeck) le


À LIRE AUSSI

>> On sait pourquoi l'eau est verte à Rio
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.