JO Rio 2016 : La nageuse chinoise Chen Xinyi contrôlée positive

JO DE RIO 2016
DOPAGE – Ce vendredi, la Fédération chinoise a confirmé le contrôle antidopage positif de la nageuse chinoise Chen Xinyi, récente quatrième du 100 m papillon dame des Jeux Olympiques de Rio.

La question du dopage n’a pas fini d’agiter les Jeux Olympiques de Rio. La nageuse Chen Xinyi a été  rattrapée par la patrouille suite à un contrôle antidopage. Des traces d’hydrochlorothiazide, une substance diurétique utilisée comme un produit masquant et interdit par l’AMA, ont été décelées dans ses urines dimanche, le jour même de la finale du 100 m papillon où elle a terminé quatrième.

La dopage agite les JO de Rio et particulièrement la natation 

La nageuse de 18 ans a fait appel auprès du CIO pour obtenir le droit à des tests supplémentaires et à une audition. Toutefois, ce cas vient s’ajouter à la longue liste des polémiques liées au dopage qui entourent ces JO de Rio. Près d’un tiers de la délégation russe a été privée de la compétition. Mais depuis le début des épreuves, c’est en natation que la tension est la plus palpable. Plusieurs ex-dopés ont finalement été autorisés à participer après avoir été préalablement  interdits de compétition, comme la Russe Yulia Efimova. D’ailleurs, Michael Phelps et Camille Lacourt ne se sont pas privés pour souligner ces problèmes.

À LIRE AUSSI
>> Vidéo – Le coup de gueule de Lacourt contre le dopage : Sun Yang, il pisse violet
>> Dopage : Camille Lacourt n'est pas le seul à en vouloir à Sun et Effimova

Lire et commenter