JO : Sarah Ourahmoune en argent

JO DE RIO 2016
RIO – Opposée à la redoutable Britannique Nicola Adams (-51 kg), la boxeuse française n’est pas parvenue à imiter Estelle Mossely, qui a décroché l’or vendredi. Mais avec cette médaille d’argent Sarah Ourahmoune apporte quand même la 5e breloque "officielle" de sa discipline, en attendant une ultime finale avec Tony Yoka dimanche.

Elle n’a rien lâché. Même mal embarquée dans ce combat très disputé, Sarah Ourahmoune a fini en boulet de canon pour tenter d’influencer le verdict final des juges. Plus mobile et volontaire dans les deux dernières reprises, la Française a quand même payé un début de match où elle a semblé un peu crispée par l’enjeu. Ce ne sera donc pas la médaille d’or mais l’argent pour la Parisienne, qui s’incline de très peu, à la faveur d’un dernier coup donné par Nicola Adams dans l’ultime round.

La 39e médaille "officielle", en attendant celles de Yoka et du hand

Rageant, même si la déception de Sarah Ourahmoune va s’estomper dans les prochaines heures en pensant à la razzia réalisée par la boxe française à Rio. Plus largement, pour la délégation tricolore, il s’agit aussi de la 39e médaille "officielle" remportée lors de ces Jeux. Et si l’on compte les finales à venir (deux en handball et une de plus en boxe), le record de Pékin (41) est déjà tombé.

À LIRE AUSSI
>>  Cette fois, c'est sûr, la France fait mieux qu'à Pékin
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016
 

Lire et commenter