JO : "Si j'arrête...", s'interroge Florent Manaudou après sa finale perdue

JO DE RIO 2016
RIO - Evidemment très déçu après avoir laissé filer son titre olympique sur 50 m vers l'Américain Anthony Ervin la nuit dernière, le Français est apparu très touché en zone mixte. Les yeux rougis, Florent Manaudou a même fait part de ses doutes sur son avenir et une éventuelle retraite.

Soudain, tout s'est bousculé dans sa tête. Si face aux journalistes Florent Manaudou a commencé par réciter le lexique du parfait nageur battu - "c'est le sport" ou "on ne peut pas toujours gagner" - le médaillé d'argent a soudain fait basculer son après course dans le doute et l'émotion. A la question de savoir comment il voyait son avenir proche, celui qui repart de Rio son titre olympique (vice champion sur le relais 4 x 100 m et sur le 50 m, donc) a soudain eu la gorge serrée et le regard porté au loin.

"Je ne sais pas, je ne me suis pas posé la question, a commencé Manaudou. Là, j'ai besoin de souffler, c'est sûr. Après, revenir ou pas (dans les bassins, ndlr), je ne sais pas. J'ai envie de prendre du plaisir dans la vie..." Et quand on sait que, comme sa grande sœur Laure, Florent n'en prend pas beaucoup dans la natation, à part lorsqu'il gagne, il paraît clair que prendre sa retraite, même à 25 ans, le tente.

"Je suis content d'avoir passé 5 ans en équipe de France, d'avoir fait tout ça..."

Et il aurait sans doute fait s'il avait remporté l'or. "Ça aurait peut-être été plus simple de choisir", a-t-il d'ailleurs convenu. Il y a un an, déjà, il avait confié à metronews qu'il songeait "à arrêter" s'il n'éprouvait "plus de plaisir autour des bassins". Evidemment, après sa déconvenue olympique, c'est surtout la déception qui prédomine, mais aussi l'hésitation.

"Si j'arrête, ce sera pour faire autre chose, un autre sport, une autre activité, a encore expliqué celui qui, gamin, se voyait en champion de handball. Si je continue, c'est que j'aurais encore besoin de trouver des réponses à mes questions". Mais son pseudo au revoir à la natation les yeux remplis de larmes - "Je suis content d'avoir passé 5 ans en équipe de France, d'avoir fait tout ça" - en dit quand même long sur les réponses que commence à avoir Florent Manaudou.

À LIRE AUSSI
>> Florent Manaudou, ce nageur qui n'aimait pas nager
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Lire et commenter