JO : Sofiane Oumiha doit se contenter de l’argent mais a trouvé le public brésilien "magnifique"

JO DE RIO 2016
RIO – Battu en finale des -60 kg dans la nuit de mardi à mercredi, le Français a boxé face au Brésilien Robson Conceição dans une ambiance incroyable. Et malgré la défaite, Sofiane Oumiha a adoré vivre un tel combat.

Des étoiles plein les yeux. Evidemment déçu et physiquement marqué par sa finale perdue (plusieurs coups ayant rougi le haut de son visage), Sofiane Oumiha était pourtant heureux lorsqu’il a rejoint les journalistes avec sa médaille d’argent autour du cou. "Il y a trois ans, j’étais nulle part, j’étais dans mon quartier et maintenant j’ai une médaille olympique, savourait le Toulousain. Je ne peux pas avoir de regrets, jamais. J'ai tout donné".

"Les avoir à dos, ça m’a donné de la force"

Malheureusement pour lui, ça n’a pas suffi. Et d’ailleurs, peu de boxeurs auraient supporté la pression que lui a mis le public brésilien sur les épaules pendant tout le combat : sifflets, huées et bronca à chaque coup de son adversaire. "Même nous qui étions dans le coin, on a ressenti tout ça. Il fallait être costaud pour le supporter, a expliqué son entraîneur John Dovi, impressionné par la ferveur des Carioca. Mais c’est une chance exceptionnelle pour lui d’avoir pu combattre dans une telle ambiance".

Une soirée que n’est donc pas prêt d’oublier Oumiha, tout comme ces 6.000 supporters qui ont poussé fort derrière Robson Conceição. "Il était chez lui, avec son public derrière. C’était magnifique, a même apprécié celui qui s’est surpris à sourire devant ce spectacle avant monter sur ring. Les avoir à dos, ça m’a donné de la force". Pas assez pour s’imposer mais suffisant pour être à la hauteur de l'événement. Une boxe que les spectateurs ont d'ailleurs appréciée, puisque Oumiha a été applaudi à la fin de la rencontre. Une belle histoire jusqu'au bout.

À LIRE AUSSI
>>  Pourquoi Lavillenie n'a pas digéré les sifflets brésiliens
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Lire et commenter