La Team Yavbou en piste, les Experts et les relayeurs aussi... le programme de ce dimanche

JO DE RIO 2016

CALENDRIER – Les Jeux Olympiques de Rio se déroulent officiellement du 5 au 21 août. Chaque jour, metronews vous propose de décrypter le programme de la journée. Quels sont les grands moments forts de la journée à suivre ? Quels sont les Français à surveiller ? Mais aussi quand voir les stars faire leur entrée sur scène ? Toutes les infos du dimanche 7 août à retenir ici.

► Les épreuves à ne pas manquer

Volley-ball (H) : Italie-France (9h30, 14h30 heure française, Internet France tv Sport)
La "Team Yavbou" se montre ambitieuse et se voit déjà sur le podium. Cette génération semble portée d’un enthousiasme et d’une confiance en elle à toute épreuve. Si bien que cette sélection a remis la France sur le devant de la scène au niveau mondial. En 2015, elle a remporté la Ligue mondiale et le Championnat d’Europe. Pour ce premier match, les Bleus sont opposés à l’Italie, médaillé de bronze en 2012. Un premier tour compliqué sur le papier, mais ils partent favoris au regard de leur dernière confrontation en juillet dernier pour la troisième place de la Ligue mondiale (victoire 3 sets à 0 : 25-23, 25-21, 25-20).

À LIRE AUSSI >> Tirage compliqué pour l'équipe de France de volley

Handball (H) : France - Tunisie (19h50, 00h50 heure française sur France Ô/Canal +)
Les experts ne sont pas rassasiés. Quintuple champions du monde, les Bleus ne visent rien d’autre que la passe de trois après s'être adjugés l'or en 2008 et 2012. Alors oui, certains cadres de l’équipe de 2012 (Accambray, Fernandez, Dinart) ne sont plus là, retraite ou blessure oblige. Mais la relève, incarnée par Adrien Dipanda, Ludovic Fabregas, Mathieu Grebille ou encore Nedim Remili, n'a pas de raison de rougir. La sélection tricolore pourra aussi compter sur l’expérience des inamovibles Nikola Karabatic et Daniel Narcisse pour atteindre les sommets. Et ça commence par une bonne entame dès ce dimanche face à la Tunisie.

Natation (H) : finale du relais 4x100m (22h, 3h heure française sur France 2/Canal +)
Cette discipline représente une chance de médaille supplémentaire pour la délégation française. D’ailleurs, le relais 4x100 masculin aborde la course dans la peau du champion du monde en titre, obtenu en août 2015 à Kazan, et champion olympique acquis à Londres en 2012. Composé de Florent Manaudou, Clément Mignon, Jérémy Stravius, Mehdy Metella, William Meynard, Fabien Gilot, les Français devront se méfier de la concurrence incarnée par les États-Unis, l’Australie, le Brésil, et la Russie.

► Les autres disciplines

Aviron/ Basketball/ Beach-volley/ Boxe/ Canoé-Slalom/ Cyclisme sur route/ Équitation concours complet/ Escrime/ Football/ Gymnastique artistique/ Haltérophilie/ Handball/ Hockey sur gazon/ Judo/ Natation/ Plongeon/ Rugby/ Tir/ Tir-à-l’arc/ Tennis de table/ Tennis/ Volley

► Les Français à surveiller

Pauline Ferrand-Prévot (12h30, 17h30 heure française sur France Ô/Canal + Sport)
Les doutes sont dissipés. L’état physique de la championne du monde de cyclisme sur route 2014 inquiétait en raison de douleurs sciatiques. Mais l’athlète de 24 ans a trouvé la solution par des injections d’acide botulique (botox) et se sent mieux. Par conséquent, elle se montre ambitieuse et veut décrocher le titre dans cette discipline. Le parcours, identique à celui des hommes (seulement un tour de circuit au lieu de deux chez les hommes) comporte une alternance de montées, descentes, section de plat le long de la côte (attention aux coups de vent et bordures), et des pavés, pour une distance de 130 km.  La Française sera aussi alignée en fin de quinzaine sur sa spécialité, le VTT.

Nikola Karabatic (19h50, 00h50 heure française sur France Ô/Canal +)
Un palmarès énorme à la hauteur de son talent. Si l’équipe de France de handball est double tenante du titre, elle le doit en partie à son demi-centre. Le joueur du PSG, doté d’un gabarit impressionnant (1,97m et 107 kg) est aussi réputé par son habileté technique et son intelligence tactique. Il s’est fixé pour objectif de conduire les Bleus sur la plus haute marche du podium pour un triplé historique. Face à la Tunisie ce dimanche, il devrait être soumis à un défi de puissance. Quoi de mieux pour rentrer dans la compétition.

À LIRE AUSSI >> Les 10 plus grandes chances de médailles françaises

Céline Goberville  (11h, 16h heure française sur France 2)
En 2012, la native de Senlis (Oise) avait créé la sensation au tir au pistolet 10 mètres en décrochant une médaille d’argent. Depuis, elle a aussi acquis un titre de championne du monde à Pékin en 2014. À 29 ans, les pieds sur terre,  la jeune femme prépare sa reconversion comme monitrice d’équitation, sa deuxième passion. Mais elle n’a pas oublié de se préparer pour un dernier challenge d’une compétition à part afin de grimper sur le podium, et tirer sa révérence en beauté.

► Les stars à suivre

Katie Ledecky (23h, 4h heure française sur France 2/Canal +)
À seulement 19 ans, elle est LA star de la natation féminine. En 2015, lors des Championnats du monde de Kazan, elle a réalisé un incroyable quadruplé sur 200, 400, 800 et 1500m nage libre. l'Américaine détient le record du monde sur ces trois derniers types de nage. De plus, elle connaît déjà la pression inhérente à une telle compétition, en 2012 à Londres, âgée de seulement quinze ans, Ledecky avait créé la sensation en s’emparant de la médaille d’or sur 800m. Bref, la native de Washington s’annonce comme l’une des plus grandes stars de ces JO et favorite de ce 400m, distance sur laquelle elle détient le record du monde. 

Majlinda Kelmendi (16h40, 21h40 heure française sur France 2/Canal + Sport)
C’est simple, la médaille d’or en judo dans la catégorie des -52kg lui semble promise. Depuis 2013, elle s’impose dans toutes les grandes compétitions où elle s’aligne et possède donc déjà, à 25 ans, un sacré palmarès de deux Championnats du monde et deux Championnats d’Europe. En 2012, son parcours sous les couleurs de l’Albanie s'était achevé prématurément au deuxième tour. À Rio, la donne a changé, la judoka représente le Kosovo (premiers JO pour cette nation, ndlr) dont elle sera le porte-drapeau.

Elizabeth "Lizzie" Armistead (12h30, 17h30 heure française sur France Ô/Canal + Sport)
Finalement, la Britannique sera bien au rendez-vous des JO. Suspendue pour avoir manqué trois contrôles anti-dopage, la cycliste de 27 ans a été autorisée par le TAS à prendre part à la compétition, pour vice de forme dans la procédure. Une bonne nouvelle pour la jeune femme, moins pour les autres athlètes qui devront donc composer avec la vice-championne olympique et championne du monde sur route de 2015. Surtout, Rio pourrait être sa dernière compétition avant son départ à la retraite. Fiancée depuis peu, elle souhaite fonder une famille. Une source de motivation supplémentaire donc pour Armistead qui se place parmi les grandes favorites à l’or. Pauline Ferrand-Prévot sait à quoi s’en tenir. 

À LIRE AUSSI >>  Horaires, diffusion télé, programme... Retrouvez le guide pratique des JO

Lire et commenter