Lavillenie : "Les sifflets ? J'ai pris ça comme une insulte, c'est une honte !"

JO DE RIO 2016

RIO - Battu en finale du concours à la perche par le Brésilien Thiago Braz da Silva, le Français n'a pas conservé son titre olympique. Mais au-delà de la défaite, Renaud Lavillenie était surtout déçu et en colère d'avoir été hué par le public du stade olympique.

Au sortir de cette défaite, quel est le sentiment qui prédomine ? 
Bien sûr, il y a beaucoup de déception, même je ne peux quand même pas dénigrer une médaille d'argent. J'ai le sentiment d'avoir fait le concours qu'il fallait, mais ça n'a pas marché. Ce que je regrette vraiment, par contre, c'est l'attitude du public brésilien envers moi. Je me suis fais huer et je n'avais jamais vécu ça. Et je ne pensais pas que ça arriverait aux Jeux. 

On vous sent très remonté...
Oui, franchement, ce qui s'est passé ce soir (dans la nuit de lundi à mardi), c'est un total manque de respect envers moi et envers les valeurs de l'olympisme. J'ai pris ça comme une insulte. C'est vraiment une honte ! On n'est pas au foot ici, si les gens veulent siffler ou huer parce qu'ils n'aiment pas un concurrent, ils restent chez eux devant leur télé et ils laissent la place à ceux qui aiment vraiment le sport. 

"Je savais qu'il passerait une barre à 6 m. Restait juste à savoir où et quand"

Mais vous pouvez comprendre que le public cherchait surtout à encourager Thiago Braz da Silva...
Mais évidemment, et c'est normal de soutenir l'athlète de son pays. Mais pas en sifflant les concurrents. On les respecte, c'est tout. C'est dommage, car je trouve que ça a gâché la soirée alors qu'on a offert un beau concours. Ce qu'a fait Thiago (Braz da Silva) sur son dernier saut, c'est extraordinaire. C'est un magnifique champion. 

Il vous a surpris durant cette finale ?
Surpris, non. Je savais qu'il avait un gros potentiel et qu'il passerait un jour ou l'autre une barre à 6 m. Restait juste à savoir où et quand. Bon, c'était ce soir (dans la nuit de lundi à mardi), c'est comme ça. Après avoir franchi 5,98 m, je savais que j'avais une médaille et je pensais à l'or. Ce qui est dommage pour moi, c'est d'avoir raté 6,03 m de rien du tout.  

À LIRE AUSSI
>> Pas de médaille d'or pour Lavillenie
>> Dépité, Lavillenie se compare à Jesse Owens, puis s'excuse 
>>  Notre page spéciale JO de Rio 2016

Lire et commenter