Le CSA saisi après qu'un consultant de France 2 a comparé des gymnastes japonaises à des Pikachu

Le CSA saisi après qu'un consultant de France 2 a comparé des gymnastes japonaises à des Pikachu
JO DE RIO 2016

INFO METRONEWS - Le CSA a été saisi par plusieurs téléspectateurs après les propos d'un consultant en gymnastique, sur France 2, comparant des athlètes japonaises à de "petits Pikachu".

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a été saisi, dans la nuit du dimanche 7 au lundi 8 août, par plusieurs téléspectateurs, après les propos d'un consultant sportif sur France 2, a appris metronews ce mardi.

Dans la séquence en question, on peut entendre Thomas Bouhail, vice-champion olympique en 2008, commenter le passage de l'équipe japonaise de gymnastique sur les poutres. Et de s'exclamer devant les manifestations de joie des athlètes : "C’est beau à voir cette équipe… on dirait un petit manga, il y a tous les petits personnages qui sont contents. [...] On se croirait dans les dessins animés. Il y a des petits Pikachu de partout…"

Deuxième saisine

Ces signalements auprès du CSA seront instruits par le groupe de travail "Déontologie de l'informatiion et des programmes audiovisuels", présidé par Nicolas About et Mémona Hintermann. Leur décision devrait être connue à la rentrée.

Il s'agit déjà de la deuxième saisine du CSA au sujet de France Télévisions, depuis le début des Jeux Olympiques de Rio. En effet, le porte-parole du Cran (Comité représentatif des associations noires) Louis-Georges Tin, a d'ores et déjà fait parvenir un courriel au CSA, afin de l'inviter à se pencher sur les propos tenus par Daniel Bilalian lors de la cérémonie d'ouverture, empreints, selon lui, d'un prisme "colonialiste".

EN SAVOIR + >> JO 2016 : Sur France 2, des gymnastes japonaises comparées à des "petits Pikachu"

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attentat de Conflans : la légion d'honneur sera décernée à Samuel Paty à titre posthume

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

EN DIRECT - Covid-19 : des élèves français et leurs enseignants placés en quarantaine en Grèce

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent