Le président du Comité olympique européen arrêté par la police brésilienne

JO DE RIO 2016
ARGENT SALE - Le président du Comité olympique européen, également président du Comité olympique irlandais, Patrick Hickey a été arrêté à Rio. Il est entendu par la police dans le cadre d'une enquête sur un système de revente illégal de billets pour les épreuves des Jeux.

L'arrestation du dirigeant serait liée à une affaire de faux billets pour les épreuves des Jeux. Patrick Hickey serait accusé d'avoir revendu des billets à des escrocs, qui les auraient ensuite revendus au public à des prix exorbitants.

Toujours selon les médias brésiliens, Patrick Hickey aurait tenté de fuir lors de son arrestation dans sa chambre d'hôtel. Plus précisément, lorsque la police a toqué à sa porte, l'officiel aurait glissé son badge des JO sous la porte puis tenté de s'enfuir par la chambre d'hôtel adjacente. Le dirigeant de 71 ans se serait senti mal et a dû être conduit à l'hôpital de Samaritano de Barra, un quartier de Rio, rapporte The Irish Times

Un système irlandais ?

Il y a quelques jours, un individu avait été arrêté à Rio en possession de 800 billets obtenus illégalement. Enfin, les médias brésiliens estiment que cette arrestation est liée à celle d'un autre Irlandais, Kevin James Mallon, survenue le jour de la cérémonie d'ouverture. Ce dernier dirige la société THG Sports, accusée d'être impliquée dans un système illégal de revente de billets. L'olympisme se dirige-t-il vers un nouveau scandale de grande ampleur ?

Lire et commenter