Les règles de la luge

Les règles de la luge

DirectLCI
SOTCHI 2014 - A l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi, metronews vous explique les règles de ces sports mystérieux qui apparaissent avec la neige et la glace. Zoom sur la luge.

La luge, c’est pas bien compliqué, tout le monde en a déjà fait au moins une fois dans sa vie. Ce bout de plastique sur lequel on dévale des pentes enneigées n’a de secret pour personne. Oui mais voilà, la luge aux JO n’a pas grand-chose à voir avec nos souvenirs d'enfance. Cette fois, la luge est en matière composite et profilée, le lugeur est, lui, couché sur le dos et dirige son engin, en appuyant avec son corps sur différentes parties de la luge. Beaucoup moins confortable. Vous l’aimez toujours cette luge ?

Apprenez à "griffer"

Alors il vous faudra vous lancer sur l’une de ces fameuses pistes glacées, en forme de demi-tube et aux virages tous plus relevés les uns que les autres. Si vous êtes bon, ou au niveau des meilleurs, vous attendrez facilement les 120 km/h. Mais pour cela, il ne faudra pas rater votre départ, moment décisif de la course. Assis sur votre luge, il vous faudra “griffer” pour vous lancer. Griffer ? Lancer votre luge en utilisant la paume des mains, couvertes d’un gant.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à réussir le meilleur temps sur l’ensemble des quatre manches, réparties sur deux jours, et vous pourrez prétendre à la médaille d'or. Petite précision, ce n’est pas la peine de manger plus le matin pour alourdir votre luge et prendre plus de vitesse, les arbitres distribuent des vestes de plomb pour égaliser le poids des lugeurs.
 

En vidéo, c’est très mal de se moquer, mais la chute la plus célèbre de l’histoire de la luge aux JO, c’est celle de la Vénézuélienne Boccalandro

Plus d'articles