Les règles du curling

Les règles du curling

DirectLCI
SOTCHI 2014 – Des hommes qui passent le balai, une espèce de bouilloire qui glisse... A l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi, metronews vous explique les règles du curling.

Aucun sport, qu’il soit d’hiver ou d’été, n’est aussi décrié et universellement moqué que le curling. Mais il existe aussi quelques amateurs qui, une fois tous les quatre ans, passent leur nuit à s'extasier devant le talent des lanceurs de pierres... sans vraiment comprendre ce qui se joue sur la glace.

Ce n’est pourtant pas bien compliqué. Deux équipes de quatre joueurs tentent de rapprocher le plus près possible leurs pierres de 19, 96 kg (très exactement) du centre de la “maison” en les faisant glisser sur la glace. La "maison" étant signalée par deux cercles concentriques bleu et rouge (pour le centre).

"Pétanque-style"

Chaque équipe joue ses huit pierres à tour de rôle, en visant le centre du cercle ou en poussant celles des adversaires. Ça ne vous rappelle rien ? Il s’agit pourtant bien de “tirer“ ou “pointer”, comme à la pétanque. Oui, mais le balai alors ? Tout le sel de la discipline réside là, dans la rage que mettent ces deux athlètes surentrainés à balayer frénétiquement devant la pierre en pleine glissade. Il s’agit en fait de nettoyer la glace pour réduire le frottement avec la pierre et ainsi prolonger sa trajectoire. Le tout sous les ordres du quatrième joueur qui guide les gestes de ses coéquipiers, depuis la maison.

Reste à savoir qui gagne le match. Une manche, ou un "bout" dans le jargon, se termine quand toutes les pierres ont été lancées. Comme à la pétanque, l’équipe dont les pierres se rapprochent le plus du centre marque un point par pierre. La partie se déroule en dix bouts, l’équipe ayant le plus de points l’emporte. Le tournoi débute dès le 10 février avec un homérique Suisse-Suède. Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas regarder.

En vidéo : comme tout le monde, vous avez toujours rêvé d’être une pierre de curling.

Lire et commenter