Natation : Agnel veut oublier la polémique mais aura du mal à calmer Manaudou sur 100m

JO DE RIO 2016

AMBITION - Toujours pris dans l'incroyable imbroglio qui laisse toujours en suspens sa qualification pour les JO de Rio sur 200 m, le nageur replonge dans le grand bain ce vendredi pour tenter de valider son billet sur 100 m. Champion olympique en titre sur la distance, Yannick Agnel va tout de même devoir se méfier de son nouveau rival Florent Manaudou (finale à 18 h 15).

Jamais tranquille. Au cœur, bien malgré lui, du scandale qui secoue la natation française depuis mardi, Yannick Agnel, arrivé deuxième du 200 mètres mais pour l'instant classé troisième et donc pas qualifié pour les Jeux, va tenter d'officiellement, valider ce mardi son billet sur le 100 m. Et cette fois-ci, sans contestation. "On va être sportivement obligé de tourner la page, a expliqué Lionel Horter, l'entraîneur du champion olympique en titre. Techniquement et sportivement, ce sera plus compliqué sur 100 m, la course est beaucoup plus difficile".

D'autant qu'en plus de devoir mettre un mouchoir sur les frustrations du début de semaine, Agnel doit aussi faire face à un nouveau concurrent sur "sa" distance, puisque pour les Jeux de Rio (5-21 août), Florent Manaudou a décidé de s'aligner sur 50 m (il a remporté l'or à Londres en 2012), mais aussi sur 100 m. De quoi sérieusement densifier la concurrence dans le sprint tricolore, la distance reine, qui n'enverra que deux représentants au Brésil pour six prétendants.

Agnel se remet doucement d'une année 2015 cauchemardesque

L'Equipe du jour classe d'ailleurs Agnel - qui sort d'une année 2015 cauchemardesque entre la dispartion tragégique de son amie Camille Muffat une  pleurésie  qui l'a privé des Mondiaux - en queue de peloton pour ses favoris à la qualification... Dans sa série mardi matin, l'intéressé n'a d'ailleurs pas brillé, puisqu'il a dû se contenter du deuxième temps (48"95), derrière son partenaire de club à Mulhouse Clément Mignon.

Un chrono plutôt moyen pour Agnel, surtout quand on sait que Manaudou détient la meilleure performance française cette saison sur 100 m (47"98) et Jérémy Stravius la deuxième (48"34). Reste que Yannick Agnel est capable de se sublimer en finale, puisque sur 200 m, alors qu'il n'avait réalisé que le huitième temps des séries, il aurait dû finir deuxième... Mais, ça, c'est une autre histoire. 

À LIRE AUSSI
>> Comment fonctionnent les "fameuses" plaques chronométriques
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Lire et commenter