Natation : la piscine a viré verte... et on sait pourquoi

JO DE RIO 2016
COULEUR - Il n'y a pas que les nageurs français qui nagent en eaux troubles. Les plongeurs aussi. Quelle ne fut pas leur surprise quand dans la nuit, le bassin olympique du centre aquatique Maria Lenk, d'habitude bleu, a viré au vert. Rien de grave, assure la fédération internationale de natation.

Le bassin olympique du plongeon, dont l'eau a mystérieusement tourné au vert dans la nuit de lundi à mardi, laissait perplexe les organisateurs des Jeux de Rio, qui enquêtaient pour en découvrir la cause. Le contraste était saisissant au moment de l'épreuve de plongeon synchronisé à 10 m dames mardi, entre l'eau verte dans laquelle atterrissaient les plongeuses et celle bleue claire du bassin de water-polo voisin.

Les nageurs plutôt tranquilles

L'eau de la fosse olympique du plongeon a en fait tourné au vert suite à une pénurie de certains produits chimiques qui a modifié le pH de l'eau, a indiqué mercredi la fédération internationale de natation. Cette dernière a précisé que "les réservoirs d'eau (manquaient) de certains des produits chimiques utilisés dans le processus de traitement de l'eau. En conséquence, le niveau de pH de l'eau est sorti de la fourchette normale, provoquant cette décoloration", précise le texte en ajoutant que son comité médical avait effectué des tests "et conclu qu'il n'y avait pas de risques pour la sécurité des athlètes et aucune raison d'impacter la compétition".

EN SAVOIR +
>> Aux grands maux, les grands moyens :  l'eau va être complètement changée
>> Aidons les organisateurs des JO à retrouver une eau bleue

Le plongeur britannique Tom Daley, médaillé de bronze du plongeon synchronisé à 10 m lundi, a tweeté en fin d'après-midi une photo faisant clairement apparaître la différence de couleur entre l'eau des deux bassins, assortie du commentaire : "Hum... Que s'est-il passé ?"

Mardi, les plongeuses en compétition ont toutefois nié tout impact éventuel sur leurs performances. "C'est assez habituel pour une piscine extérieure, donc ce n'est pas vraiment un sujet pour nous", a estimé la Malaisienne Pandelela Rinong, médaillée d'argent aux côtés de Cheong Jun Hoong.

À LIRE AUSSI >> Reportages, polémiques, photos... Notre page spéciale JO 2016

Lire et commenter