Patinage artistique : en Corée du Sud, la défaite de Kim Yu-na ne passe pas

Patinage artistique : en Corée du Sud, la défaite de Kim Yu-na ne passe pas

Jeux Olympiques
DirectLCI
JEUX OLYMPIQUES - La surprenante victoire de la Russe Adelina Sotnikova en patinage a suscité l'indignation et la colère en Corée du Sud, pays de la seconde et favorite de l'épreuve Kim Yu-na. C'est sans doute, l'un des podiums les plus controversé des JO.

Des milliers de Sud-Coréens ont vivement réagi vendredi à la médaille d'argent de leur "Reine du patinage artistique" Kim Yu-na, estimant que les juges des Jeux avaient volé leur championne en attribuant l'or à la Russe Adelina Sotnikova. Une victoire, il est vrai, surprenante. 

Dans les heures qui ont suivi la médaille d'argent de Kim Yu-na, des centaines de milliers d'internautes ont pris d'assaut le site de pétition en ligne Change.org, demandant aux juges de revoir leurs notes. Les serveurs du site n'ont pas résisté à ce flux de visiteurs. "La pétition a enregistré plus de 700.000 signatures en seulement six heures et cela a multiplié par cinq le record du trafic sur notre site", a expliqué à l'AFP la porte-parole de Change.org, Charlotte Hill, ajoutant que la société californienne avait mobilisé une équipe d'ingénieurs pour maintenir en état les serveurs.

Le Premier ministre s'en mêle 

La présidente sud-coréenne Park Geun-hye a apporté son soutien à Kim: "Votre superbe performance aux Jeux est inoubliable, lui a-t-elle écrit. Elle restera non seulement dans les mémoires coréennes mais aussi dans celles du monde entier." La Corée du Sud s'attendait à ce que Kim, championne olympique à Vancouver et en tête après le programme libre, soit à nouveau sacrée championne olympique.

La performance sur la glace de Kim Yu-na a semblé parfaite à de nombreux Sud-Coréens, mais la Russe Adelina Sotnikova a reçu une bien meilleure note technique, malgré une faute à la réception d'un saut. "Ce sera intéressant de voir si Sotnikova obtient à nouveau une telle note un jour. Aujourd'hui, (Kim) Yu-na n'a pas perdu, mais la Russie a gagné", a déclaré sur l'antenne de la chaîne sud-coréenne KBS, l'ancien patineur et ex-entraîneur de l'athlète, Byeon Seong-jin, reconverti en consultant télé. Cela serait en effet, très intéressant. 

Lire et commenter