Patinage de vitesse : la nouvelle bourde du camp français

Patinage de vitesse : la nouvelle bourde du camp français

DirectLCI
JEUX OLYMPIQUES - Le patineur de vitesse Ewen Fernandez vient d'apprendre que la Fédération française des sports de glace a oublié de l'inscrire au 10 000 mètres prévu mardi. Voilà qui n'arrange pas l'image de la délégation tricolore en Russie.

Si en plus ils se privent de candidats. Déjà que la délégation française à Sotchi est à la traîne en terme de médailles à cause des échecs répétés du ski tricolore, voilà qu'elle vient faire une bourde qui fait tache. En effet, le patineur de vitesse Ewen Fernandez a appris qu'il ne pourra pas participer au 10 000 mètres prévu mardi, à cause d'un oubli de la Fédération française des sports de glace.

"Je viens d’apprendre par mon coach (le Néerlandais Bart Veldkamp) que je ne peux pas courir le 10 000 m mardi, a expliqué l'intéressé à L'Equipe . La Fédé a oublié de m’inscrire dans les pré-listes de janvier, ou ici, je ne sais pas exactement. C’est malheureux parce que j’avais rempli les critères de temps. Je suis dégoûté." Un impair qui coûte cher, puisqu'il n'y aura aucun Tricolore au départ de cette course.

Une bévue similaire en snowboard


Et le Directeur technique national, Xavier Sendra, d'être directement mis en cause : "Je ne veux pas croire que c’est intentionnel, plutôt que c’est une méconnaissance de notre sport. Ils disent qu’ils savent tout, mais ils ne savent rien", a encore lâché Fernandez.

Ce n'est pas la première fois que le sport français s'illustre de la sorte à Sotchi. Ainsi, Xavier De Le Rue, champion du monde 2003 et 2007 du snowboard-cross, n'a pas pu venir disputer les Jeux à cause d'une autre grossière erreur, mais de la Fédé de ski et snowboard cette fois. Cette dernière lui ayant assuré qu'il avait assez de points pour participer à la fête olympique, alors que ce n'était pas le cas.

Lire et commenter