Polémique après son 200 m : même s'il est repêché pour les JO, Agnel pourrait finalement se "désister"...

JO DE RIO 2016

IMBROGLIO - Arrivé deuxième d'après les images télés mais finalement classé troisième de la finale du 200 m lors des Championnats de France la semaine dernière, le nageur n'est pour l'instant pas qualifier pour les Jeux sur cette distance. Et d'après les dernières déclarations de Yannick Agnel, il y a peu de chances qu'on le voit défendre son titre olympique cet été au Brésil.

Tout ça pour ça. Après la semaine très mouvementée qu'a connue la natation tricolore depuis mercredi soir et cette finale ubuesque du 200 m nage libre, voilà que Yannick Agnel se serait fait à l'idée  de ne pas participer aux JO de Rio (5-21 août) en individuel.

Le champion olympique de la distance, qui n'est parvenu à se qualifier que sur le relais 4x200 après l'imbroglio sur 200 et son échec sur 100 m (7e en finale), ne semble donc pas très enclin à se battre pour défendre son titre, contrairement à ce qu'il avait laissé entendre après avoir vu Clément Mignon lui souffler la deuxième place, chronométriquement parlant...

Agnel n'est pas capricieux mais réaliste sur ses performances

"Aujourd’hui, avec 1'46''4, comme j’estime avoir fait, je ne suis pas compétitif pour aller chercher la plus belle des médailles, a-t-il ainsi déclaré sur RMC lundi. Si je suis repêché, c’est très bien, mais ça ne m’empêchera pas de me désister sur ce 200 m en individuel, pour me concentrer sur le 4x200, qui a de grandes chances de médaille".

Pour rappel, lorsqu'il avait remporté l'or à Londres en 2012, le pensionnaire du Mulhouse Olympic Natation avait nagé en 1'43''14. Agnel n'est donc pas capricieux ou défaitiste, il est juste réaliste. 

À LIRE AUSSI
>> VIDÉO - La course ubuesque d'Agnel
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Lire et commenter