Rio 2016 : Neymar et la Seleçao évitent une nouvelle humiliation au Brésil

Rio 2016 : Neymar et la Seleçao évitent une nouvelle humiliation au Brésil

RIO - Toujours traumatisé par le 7-1 infligé par l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde 2014, le Brésil espérait se refaire une santé footballistique grâce aux Jeux. Mais après deux piteux matches nuls, la Seleçao a dû s'en remettre à une ultime victoire face au Danemark (4-0) dans la nuit de mercredi à jeudi pour passer en quarts de finale.

Un immense ouf de soulagement. Deux ans après cette terrible soirée du 8 juillet 2014, le Brésil n'avait qu'une crainte : faire un remake Maracanaço (le choc de Maracanã) version olympique. Alors bien sûr, les supporters n'imaginaient pas un nouveau score fleuve contre sa Seleçao opposée au Danemark, mais plutôt une nouvelle immense déception. .

En quarts, la Seleçao affrontera la Colombie

Car si la bande à Neymar n'était pas parvenue à s'imposer dans son dernier match de poules la nuit dernière (grâce à un doublé de Gabriel Barbosa et de buts de Gabriel Jesus et Luan), elle aurait tout simplement été éliminée dès le premier de "son" tournoi olympique organisé à domicile. Ce n'est donc pas le cas, et en quarts de finale, les Brésiliens affronteront la Colombie.

À LIRE AUSSI
>> Neymar en mode rattrapage
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Alerte aux orages : 10 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.