Sotchi 2014 : Bjoerndalen sur le toit de l'Olympe

Sotchi 2014 : Bjoerndalen sur le toit de l'Olympe

Jeux Olympiques
DirectLCI
JEUX OLYMPIQUES – En remportant le relais mixte du biathlon, la Norvège a offert à Ole Einar Bjoerndalen une place au sommet de l'olympe. Avec 13 podiums et 8 titres, il est désormais l'athlète le plus médaillé de l'histoire des JO d'hiver.

Emil Svendsen s'est retourné vers ses coéquipiers. Juste après son dernier tir debout, d'un signe vers la tribune, il commençait à savourer le titre olympique de la Norvège sur le relais mixte. Sur la ligne d'arrivée, humblement, Ole Einar Bjoerndalen promenait un sourire discret.

Il aurait, pourtant, pu exulter le "patriarche du biathlon", qui récolte là sa 13e médaille olympique et son huitième titre. Bjoerndalen dépasse ainsi définitivement son compatriote, le fondeur Bjoern Daehlie, avec qui il partageait le statut d'athlète le plus médaillé de l'histoire, depuis son succès lors du sprint de biathlon des JO de Sotchi, le 8 février dernier. Après avoir décroché son premier accessit à Lillehammer en 1994.

Sotchi, le point final à sa carrière

Troisième relayeur du relais norvégien composé dans l'ordre de Tora Berger, Tiril Eckhoff, de lui-même et d'Emil Svendsen, Bjoerndalen a de nouveau fait étalage de sa classe pour reprendre la tête de la course abandonnée au relais précédent, et creuser un écart significatif.

Le Norvégien, qui compte également dix-neuf titres de champion du monde et vingt-cinq globes de cristal sur la Coupe du monde, devient, au passage, le sixième plus gros palmarès des Jeux olympiques, été et hiver confondus. À 40 ans, Sotchi est pour lui le bout de la piste d'une carrière déjà légendaire, avant sans doute d'entrer au CIO, où il représentera les athlètes. Car Bjoerndalen n'est pas qu'un champion, c'est aussi un gentleman apprécié de ses coéquipiers comme de ses adversaires.

Lire et commenter