Sotchi : le soleil ukrainien

Sotchi : le soleil ukrainien

DirectLCI
JEUX OLYMPIQUES – Alors que gouvernement et opposition se sont entendus sur une sortie de crise en Ukraine, à Sotchi les filles du biathlon ont salué cet apaisement par un titre olympique sur le relais. La première médaille d'or ukrainienne dans la station balnéaire russe.

Cela ne pansera pas les blessures du peuple ukrainien, mais les biathlètes du relais féminin viennent de lui apporter un peu de joie en remportant le premier titre olympique du pays à Sotchi. Le tout, quelques heures à peine, après l'accord trouvé entre le gouvernement et l'opposition pro-européenne .

Alors qu'une grande partie de la délégation Jaune et Bleu est rentrée au pays , pour parfois participer aux manifestations, les relayeuses avaient décidé de rester dans la course. Même après que le CIO leur a refusé le droit de porter un brassard noir en souvenir des victimes de la place Maïdan.

La France termine sur un malaise

Juliya Dzhyma, Olena Pidrushna, Valj et Vita Semerenko ont répondu avec panache en remportant, vendredi, le relais au nez et à la barbe des favorites. Les Norvégiennes terminent troisièmes, alors que l'Allemagne et la France ont perdu espoir dès les premiers tours. Sur une chute pour les Allemandes et après le malaise vagal de Marie-Laure Brunet pour les Françaises.

C'est évidemment un beau symbole que cette victoire pour les Ukrainiennes, qui se sont abstenues d'en faire une politique. Mais qui ont tout de même eu une pensée pour les 80 personnes au moins qui ont perdu la vie à Kiev, à seulement 1 400 km de Sotchi. De son côté, le président du Comité olympique ukrainien, Sergueï Bubka, visiblement ému a annoncé que " la délégation ne fêtera pas cette médaille, par respect". 

Lire et commenter