Super-combiné : Pinturault "reste largement dans la course" après la descente

Super-combiné : Pinturault "reste largement dans la course" après la descente

Jeux Olympiques
DirectLCI
JEUX OLYMPIQUES - Pour ses grands débuts olympiques, Alexis Pinturault a pris la 23e place de la descente du super-combiné, vendredi à Sotchi. Si le Français de 22 ans devra briller en slalom en milieu de journée pour combler son retard, il veut croire au podium.

Au terme de la descente du super-combiné, qu'il a terminée vendredi matin en 23e position, Alexis Pinturault s'est satisfait d'une "course plutôt bonne". "Je reste largement dans la course", a assuré le Français, qui devra tout de même cravacher pour espérer décrocher une médaille à l'occasion de ses premiers Jeux.

"J'aurai une bonne piste"

Car si le plus rapide du matin, Kjetil Jansrud, compte 2''44 d'avance, le Norvégien est avant tout un spécialiste de la vitesse. En revanche, Ivica Kostelic, qui devance le Savoyard de 1''51, est un tout autre client en slalom et le Croate fait désormais figure de favori. Le Tchèque Ondrej Bank, encore en meilleure posture avec ses 2''30 d'avance sur le Tricolore, est lui aussi un sérieux prétendant à la médaille d'or. Pinturault sait que le duo représente la plus grande menace pour la victoire finale : "Forcément, Bank, Kostelic aussi, parce qu'ils ont fait une très belle descente. Mais j'aurai une bonne piste. Ce sera un avantage. Il faudra essayer d'en profiter."

Le skieur de Courchevel, très à l'aise entre les piquets serrés, sera en effet le 8e à s'élancer, alors que ses rivaux partiront en 24e et 29e positions dans un slalom programmé à partir de 12h30. Le Français aura donc la chance de disposer d'une piste moins creusée par les passages à répétition et donc plus rapide. A Pinturault, qui excelle dans l'exercice du slalom comme en attestent ses deux victoires en Coupe du monde, d'en tirer profit.

Lire et commenter