Super G : un accident évité de justesse pour Maria Hoefl-Riech

Super G : un accident évité de justesse pour Maria Hoefl-Riech

DirectLCI
JEUX OLYMPIQUES – Deuxième du Super G ce samedi matin, l’Allemande Maria Hoefl-Riesch a frôlé un lisseur alors qu’elle était lancée à pleine vitesse. Une image impressionnante, heureusement sans conséquence.

Comme un intrus. En plein milieux de sa course de Super G, l’Allemande Maria Hoefl-Riesch a aperçu un lisseur dans sa trajectoire, en train de remettre en place une porte.  

Heureusement, le lisseur et la skieuse ont assuré, et ne se sont pas rencontrés. Car à cette vitesse, si les deux protagonistes s’étaient percutés, le drame était assuré. La Française Régine Cavagnoud avait perdu la vie lors d’un accident semblable.

"J'ai vu qu'il reculait et qu'il n'était pas dans ma ligne"

"Cela n'a pas influencé ma course, a déclaré la skieuse. J’ai vu le lisseur quand j'étais une porte plus haut , a-t-elle raconté en conférence de presse. J’ai vu qu’il reculait et qu’il n'était pas dans ma ligne, ce n’était pas un problème."

Plus de peur que de mal, donc, pour les deux camps. D’autant que l’Allemande a décroché la médaille d’argent de la discipline. 

Lire et commenter