Victime d'une défaillance, Yohann Diniz va au bout de lui même pour finir 8e

JO DE RIO 2016
RIO - Parti faire la course en tête dès le début du 50 km marche vendredi, le Français n'a malheureusement pas pu accrocher une médaille. C'est une nouvelle déception pour Yohann Diniz (3h46'43), après ses déconvenues à Pékin et Londres, même s'il a cette fois-ci fini la course, d'ailleurs remportée par le Slovaque Matej Toth (3h40'58)

Il n'y arrivera jamais. Meilleur marcheur d'Europe (il a été sacré pour la troisième fois à Zürich en 2014), Yohann Diniz (38 ans) a toujours été malheureux aux JO. Une vraie malédiction pour celui qui avait déjà été victime d'une défaillance à Pékin en 2008 et d'un disqualification pour une ravitaillement hors zone il y a quatre à Londres. Autant de déceptions que le Français aurait voulu effacer à Rio, mais sans succès vendredi.

Après la ligne d'arrivée, il est pris en charge par les médecins

La faute à des crampes d'estomac intervenues au 32 km, alors qu'il faisait jusque-là la course seul en tête depuis le début. Reparti grâce au soutien de son poursuivant Evan Dunfee, Diniz s'est ensuite écroulé quelques kilomètres plus loin. Arrivé en 8e position, il est donc tout de même parvenu à boucler son premier 50 km marche olympique, avant d'être médicalisé. Cela reste une victoire pour lui.

À LIRE AUSSI
>> Kévin Mayer, la nouvelle star de l'athlé français
>> Notre page spéciale JO de Rio 2016

Lire et commenter