Accusation d'inceste : "Victor" Kouchner porte plainte pour la première fois contre son beau-père Olivier Duhamel

Accusation d'inceste : "Victor" Kouchner porte plainte pour la première fois contre son beau-père Olivier Duhamel

JUSTICE - Le frère jumeau de Camille Kouchner, auteur de La familia grande, a porté plainte contre Olivier Duhamel, son beau-père qu'il accuse d'inceste.

Il aura attendu des années pour entamer cette démarche. Plus de 30 ans après les faits, "Victor" Kouchner, le frère jumeau de Camille Kouchner, a pour la première fois porté plainte mardi contre son beau-père, le politologue Olivier Duhamel. 

"Dans le cadre de l’'affaire Duhamel', la victime présumée fait savoir, par l’intermédiaire de son avocate Maître Jacqueline Laffont, qu’elle a déposé plainte contre son ex-beau-père Monsieur Olivier Duhamel suite à l’ouverture d’une enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris", indique son avocat dans un communiqué rendu public ce mardi.

Toute l'info sur

Inceste : la parole se libère

Interrogé jeudi dernier

Jeudi dernier, 21 janvier, une semaine après sa sœur, "Victor" avait été entendu par les policiers de la Brigade de protection des mineurs (BPM) chargés depuis le 5 janvier de l'enquête ouverte pour "viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans", selon une source proche du dossier et le parquet de Paris. Selon une source proche du dossier, cet homme aujourd'hui âgé de 45 ans est revenu longuement sur les faits révélés par sa sœur dans La Familia Grande, paru le 7 janvier.

Dans ce récit autobiographique de 200 pages, à la parution duquel "Victor" ne s'est pas opposé, Camille Kouchner accuse M. Duhamel, politologue de renom et influent, ancien eurodéputé et habitué des médias, d'avoir abusé sexuellement de son jumeau à la fin des années 80. Selon son récit, les agressions auraient duré "un an" ou "des années". "Deux ou trois. Je ne sais pas", écrit la fille de l'ancien ministre Bernard Kouchner et de la professeure de droit Evelyne Pisier (morte en 2017), qui s'était remariée avec Olivier Duhamel.

"Victor" avait été interrogé dans une première procédure ouverte en 2011, mais avait alors refusé de déposer plainte pour ces faits, probablement prescrits. L'enquête avait été "classée sans suite", a indiqué le 5 janvier dans un communiqué le procureur de Paris Rémy Heitz, sans motiver cette décision. La nouvelle enquête ouverte à la parution de livre vise à vérifier que les faits sont bien prescrits depuis 2003,"à faire la lumière" sur cette affaire et à "identifier toute autre victime potentielle", selon Rémy. Heitz.

Lire aussi

Proposition de loi

Une proposition de loi socialiste visant à réprimer spécifiquement l'inceste sera au menu de l'Assemblée nationale le 18 février, alors que le sujet a été remis sur la place publique avec l'affaire Duhamel. Le texte de la députée du Val-de-Marne Isabelle Santiago a été inscrit officiellement mardi dans la "niche" réservée à son groupe politique, a-t-on appris de sources parlementaires. 

Il avait été préparé en fin d'année dernière, avant la publication par Camille Kouchner de son récit autobiographique La Familia Grande dans lequel elle accuse son beau-père Olivier Duhamel, politologue de renom, d'avoir agressé sexuellement son jumeau "Victor" à la fin des années 1980.

Face à la libération de la parole sur ce sujet tabou, Emmanuel Macron a annoncé samedi vouloir "adapter notre droit pour mieux protéger les enfants victimes d'inceste et de violences sexuelles". Le gouvernement a ouvert lundi une consultation.   

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Covid-19 : Gabriel Attal évoque un retour à une vie plus normale "peut-être dès la mi-avril"

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Quelles sont les alternatives au confinement le week-end ?

Lire et commenter