Affaire Delphine Jubillar : de nouvelles fouilles effectuées à Cagnac-les-Mines

Affaire Delphine Jubillar : de nouvelles fouilles effectuées à Cagnac-les-Mines

RECHERCHES - Des gendarmes spéléologues étaient mobilisés mercredi après-midi à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn, village où habitait Delphine Jubillar, disparue depuis décembre 2020. Des opérations qui ne sont pas liées à un rebondissement, ont précisé des sources proches de l'enquête à LCI.

D’ultimes investigations sur le terrain, pour refermer définitivement ce chapitre de recherches. LCI a appris de sources concordantes que des fouilles étaient conduites mercredi après-midi dans le secteur Cagnac-les-Mines, dans le Tarn, où se situe le domicile du couple Jubillar, confirmant une information de La Dépêche du midi. Delphine Jubillar, infirmière de 33 ans, dont le corps est toujours introuvable après la disparition de la jeune femme dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier. 

Mais ces fouilles,  menées par le Groupe de spéléologues de la Gendarmerie Nationale et prévues de longue date, ne sont pas liées à un rebondissement dans l’enquête, ont précisé à LCI les sources contactées. Selon La Dépêche du Midi, des investigations "se poursuivaient ponctuellement, dans des veines souterraines difficiles d’accès en particulier, à proximité du domicile des Jubillar". Le quotidien régional précise en particulier que la commune compte de nombreuses vallées, bois et friches qui compliquent ces recherches. 

Toute l'info sur

La disparition de Delphine Jubillar

Lire aussi

Le domicile du couple avait été fouillé à plusieurs reprises par les gendarmes, qui ont mené notamment des perquisitions en décembre 2020 et juin 2021. La dernière en date avait permis de saisir plusieurs cartes SD et une clé USB. 

L’infirmière, mère de deux enfants, était en instance de divorce avec son mari Cédric Jubillar au moment de sa disparition. L’homme a été mis en examen pour "homicide involontaire sur conjoint" et placé en détention provisoire le 18 juin dernier, niant jusque-là ces accusations. Il sera auditionné le 15 octobre par le juge d’instruction. Le peintre-plaquiste de 34 ans a demandé trois fois une remise en liberté, à chaque fois refusée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : des proches de victimes du Bataclan et des policiers entendus ce mercredi

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.