Affaire Estelle Mouzin : infructueuses, les fouilles s'arrêtent dans l'ancien château de Fourniret

Affaire Estelle Mouzin : infructueuses, les fouilles s'arrêtent dans l'ancien château de Fourniret

DISPARITION - Des recherches du corps de la petite Estelle Mouzin étaient menées à l'ancien domicile du tueur en série dans les Ardennes. Elles ont pris fin sans révéler d'élément nouveau dans l'enquête.

Les enquêteurs seront finalement rentrés les mains vides du manoir de Michel Fourniret. Selon Didier Seban, un des avocats de la famille d’Estelle Mouzin, les fouilles entreprises dans l’ancien domicile du tueur en série, dans les Ardennes, ont pris fin jeudi 11 décembre, sans avancées dans l’enquête sur la disparition de la petite fille en 2003.

La juge d'instruction Sabine Kheris avait pourtant mobilisé des moyens très importants pour ratisser les 15 hectares du château du Sautou. Pelleteuses, drones, militaires, détecteurs de métaux et un archéologue ont été sollicités sur place. 

Toute l'info sur

Disparition d’Estelle Mouzin : 18 ans après, enfin la vérité ?

Des lieux indiqués par Fourniret

Selon la juge, ces nouvelles fouilles se ont eu lieu "dans des endroits que Michel Fourniret a indiqués sur place", lors de sa venue fin octobre aux côtés de son ex-femme Monique Olivier, et "qui n'ont jamais été explorés". Les lieux avaient déjà été fouillés en juin par les enquêteurs, sans succès.

Ces opérations interviennent après que Michel Fourniret, déjà condamné à la perpétuité incompressible pour les meurtres de sept jeunes femmes ou adolescentes entre 1987 et 2001, a avoué le meurtre d’Estelle Mouzin, sous les accusations de son ancienne épouse et complice. 

Lire aussi

C’est sur les terres de son manoir, situé sur la commune de Donchery, que les corps de deux jeunes victimes avaient déjà été retrouvés en 2004. "L’Ogre des Ardennes" y a vécu de 1989 à 1991 et continuait de s’y rendre jusqu’à son arrestation en 2003. La même année que la disparition de la petite Estelle Mouzin, 9 ans, alors qu’elle rentrait de son école de Guermantes en Seine-et-Marne.

Depuis mi-novembre, plusieurs appels à témoins ont été lancés par les forces de l’ordre pour recueillir des informations dans plusieurs enquêtes impliquant Michel Fourniret et Monique Olivier.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la pression hospitalière reste forte en Île-de-France

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

Olivier Véran favorable à une levée progressive des mesures par territoire

Vers un déconfinement territorialisé en mai ?

Lire et commenter