Disparition d'Estelle Mouzin : pourquoi les enquêteurs creusent-ils à Issancourt ?

Disparition d'Estelle Mouzin : pourquoi les enquêteurs creusent-ils à Issancourt ?

INVESTIGATIONS - Depuis lundi, des fouilles sont réalisées sur "une zone humide localisée à Issancourt, commune limitrophe de Ville-sur-Lumes", où se trouve une maison ayant appartenu à la sœur de Michel Fourniret. Elles devraient se poursuivre jusqu'à ce soir pour tenter de retrouver le corps de la fillette disparue en 2003.

"L’essentiel, c’est de retrouver le corps d’Estelle Mouzin. C’est désormais la seule énigme du dossier", avait commenté à l'automne l'avocat de Monique Olivier, Me Richard Delgenes. Quelques mois plus tôt, en mars 2020, Michel Fourniret , 78 ans, avait avoué sa responsabilité dans la disparition d'Estelle Mouzin après avoir été mis en cause par son ex-épouse. Les recherches se sont donc intensifiées depuis ces aveux, se basant chaque fois au départ sur des indices ou des bribes de déclarations pouvant apporter de précieux éléments. 

Fin octobre 2020, pendant cinq jours, la juge d'instruction Sabine Kheris avait tenté de "raviver les souvenirs" du tueur en série à travers une "mise en situation" pour retrouver le corps d'Estelle, disparue à neuf ans en janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne) et qu'il a reconnu avoir tuée.  Sous haute sécurité, le convoi le transportant avec son ex-épouse, Monique Olivier, s'était rendu tour à tour dans la maison de Ville-sur-Lumes, où Estelle Mouzin aurait été séquestrée, violée et tuée, selon Monique Olivier, dans un cimetière de Charleville-Mézières, sur un terrain à Floing ou encore au château du Sautou, une vaste propriété isolée. Le terrain de Floing, où le tueur en série avait aménagé un jardin d'enfants, la maison de Ville-sur-Lumes et le château du Sautou avaient déjà été fouillés en décembre 2018 et juin 2020, en vain.

Toute l'info sur

Disparition d’Estelle Mouzin : 18 ans après, enfin la vérité ?

Lire aussi

"D'autres fouilles auront lieu"

Début décembre 2020, une nouvelle série de fouilles dans les Ardennes s'est conclue sans avancée utile pour l'enquête sur l'enlèvement en 2003 de la fillette. Pendant quatre jours d'importants moyens - dont deux pelleteuses de 20 tonnes, un drone, des militaires, un archéologue, des détecteurs de métaux - avaient été engagés par la juge d'instruction parisienne pour explorer et déboiser une zone d'environ 3 ha dans le vaste bois du château du Sautou (Ardennes), ancienne propriété de Michel Fourniret. "D'autres fouilles auront lieu", avait assuré l'avocat de la famille Mouzin, Didier Seban, estimant qu'"on n'a jamais été aussi près de découvrir où est Estelle".  

Celles-ci sont en cours depuis lundi, et se concentrent pour l'instant sur "une zone humide localisée à Issancourt, commune limitrophe de Ville-sur-Lumes", où se trouve une maison ayant appartenu à la sœur de Michel Fourniret.

Mardi, une pelleteuse de plusieurs tonnes a creusé le sol aux abords des étangs du paradis, à Issancourt, au lieu-dit de Boisenval. Une zone assez marécageuse. Monique Olivier a-t-elle donné des informations précises sur cette zone située à 3 kilomètres de Ville-sur-Lumès ? C'est ce qu'affirment plusieurs sources, mais cela n'a pas été confirmé officiellement. 

Selon nos informations, l'ancienne épouse et complice de l'Ogre des Ardennes, doit arriver à Charleville-Mézières ce mercredi 31 mars sous escorte. Elle pourrait donner des précisions aux militaires une fois sur place. Le déplacement de Michel Fourniret n'est pas prévu. 

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - Disparition d'Estelle Mouzin, la fin d'un mystère de 18 ans ?

Le tueur en série a été condamné à la perpétuité incompressible en 2008 pour les meurtres de sept jeunes femmes ou adolescentes entre 1987 et 2001. En 2018, il a avoué avoir tué deux autres jeunes femmes dans l'Yonne avant de reconnaitre au printemps 2020 avoir joué un rôle dans la disparition d'Estelle Mouzin.

Découvrez le podcast Chroniques Criminelles, et plongez au cœur des affaires les plus étonnantes de l’histoire judiciaire

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Disparitions inquiétantes, crimes passionnels,  ou machinations diaboliques… Découvrez les secrets des faits-divers les plus marquants. Tueurs en série, amants démoniaques, tous pensaient avoir commis le crime parfait. Mais tous, sont aujourd’hui derrière les barreaux. Qui sont ces meurtriers ? Et comment les policiers sont-ils parvenus à les confondre ? La découverte de la vérité ne tient parfois qu’à un fil… Grâce aux témoignages de tous les protagonistes, des enquêteurs aux familles des victimes, Jacques Pradel vous fait revivre ces enquêtes incroyables, riches en rebondissements et en émotions…

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter