Affaire Grégory : l'enquête à nouveau relancée

36 ans après la mort du petit Grégory, l'enquête est à nouveau relancée, selon des informations obtenues par "Le Parisien". Une technique novatrice, la stylométrie aurait permis d’identifier le corbeau. Explications.

AFFAIRE - 36 ans après la mort du petit Grégory, l'enquête est à nouveau relancée, selon des informations obtenues par "Le Parisien".

Un nouveau rebondissement dans l'affaire Grégory ? 36 ans après la découverte du corps de Grégory Villemin, en 1984, dans un cours d'eau à Lépanges-sur-Vologne, dans les Vosges, l'enquête est à nouveau relancée selon nos confrères du Parisien. Depuis le début du mois de décembre, le nouveau magistrat en charge de l'affaire a procédé à de nouvelles auditions de témoins. Les nouvelles personnes entendues seraient des personnes qui ont soit vécu dans les Vosges au moment des faits, soit de personnes faisant partie de l'entourage familial ou du voisinage du garçon. 

Toute l'info sur

L'affaire Grégory

Ce qui a permis de relancer l'enquête ? Les résultats d’une nouvelle expertise, la stylométrie, technique novatrice d'analyse des textes du corbeau ayant menacé les parents de Grégory. Commandée il y a trois ans, elle vient d'être remise à la justice et aurait, selon l'enquête du Parisien, permis d'authentifier l'auteur de ces lettres, naguère attribuées à Jacqueline Jacob, sans pour autant en révéler le nom.  

Lire aussi

La stylométrie, "une science incertaine" selon l'avocat de Murielle Bolle

Pour autant, cette expertise laisse perplexe Me Jean-Paul Teissonnière, avocat de Murielle Bolle, contacté par LCI. L'avocat, qui n'a plus accès au dossier depuis l’annulation de la mise en examen de sa cliente, s'étonne "de l’accent mis sur une analyse de type littéraire sur laquelle les enquêteurs s’appuieraient pour établir l’identité du corbeau" : "La triste monotonie 'littéraire' du corbeau ne confère pas à son style un intérêt suffisant pour prendre le risque de le livrer aux investigations incertaines d’une science approximative", assure-t-il. Il ajoute "que les rapports d’expertise en écriture produits par sept experts [...]  et leur témoignage précis devant la cour d’assises de Dijon sont délibérément ignorés par l’enquête." Ce dernier voit "avec inquiétude se créer les conditions d’un naufrage judiciaire sans fin", déplore-t-il.

Selon Le Parisien, les époux Jacob et Murielle Bolle n'ont pas été entendus par le magistrat Dominique Brault dans le cadre de ces nouvelles auditions.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Zemmour candidat : plusieurs médias et personnalités dénoncent l'utilisation d'images sans autorisation

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.