Affaire Grégory : le père parle pour la première fois depuis 15 ans

Photo non datée du petit Grégory Villemin, 4 ans, retrouvé noyé le 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans la Vologne.

CONFESSION - Dans un livre à paraître, le père du petit Grégory revient sur 36 ans d'une affaire jamais résolue. L'espoir d'un dénouement proche ne l'a jamais quitté.

Sa dernière sortie publique date de 2006. En quinze ans, le père du petit Grégory, Jean-Marie Villemin était resté silencieux sur cette affaire, qui reste l'une des plus grandes énigmes judiciaires françaises. Dans la postface du livre Parole d’avocat (paru le 15 janvier aux éditions La Valette) de Thierry Moser, l'un de ses avocats, Jean-Marie Villemin lui rend hommage, le qualifiant de "grand frère". 

Toute l'info sur

L'affaire Grégory

L'avocat suit les parents du petit Grégory depuis 1985, quand la mère de l'enfant avait été arrêtée et mise en examen. Entre temps, la relation entre Thierry Moser et Jean-Marie Villemin s'est renforcée au moment où ce dernier a été placé en détention pour le meurtre de Bernard Laroche, un temps considéré comme le meurtrier du petit Grégory. "J’ai été voir Bernard Laroche pour qu’il avoue et je l’ai tué dans un moment d’aberration et de total désespoir", écrit-il. Après son passage en prison, c'est  encore son avocat qui viendra le chercher à sa sortie de la maison d’arrêt. 

Un ultime rebond "qui nous fait espérer l’élucidation du crime"

Le père de Grégory Villemin revient aussi sur les multiples rebondissements de l'affaire depuis la mort du garçon de quatre ans, retrouvé inerte le 16 octobre 1984 dans la Vologne (Vosges). Le dernier date de 2017 avec les mises en examen des époux Jacob et de Murielle Bolle, suivies de leur annulation par la justice pour des questions de procédure. L'enquête pourrait bénéficier d'un nouveau souffle avec, en décembre dernier,  de nouvelles expertises ADN formulées par les parties civiles. 

Lire aussi

Quelques semaines avant, le nouveau juge chargé de l'affaire Grégory Dominique Brault procédait à l'audition de plusieurs témoins. Un ultime rebond "qui nous fait espérer l’élucidation du crime dont notre enfant est la malheureuse victime", confie Jean-Marie Villemin, "nous espérons, Christine (son épouse, NDLR)  et moi, que nous pourrons enfin aboutir, dans un avenir pas trop éloigné, à une juste solution. Il le faut par respect pour la mémoire de Grégory".

Les faits-divers vous intéressent ? Découvrez le podcast Chroniques Criminelles, et plongez au cœur des affaires les plus étonnantes de l’histoire judiciaire

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Disparitions inquiétantes, crimes passionnels,  ou machinations diaboliques… Découvrez les secrets des faits-divers les plus marquants. Tueurs en série, amants démoniaques, tous pensaient avoir commis le crime parfait. Mais tous, sont aujourd’hui derrière les barreaux. Qui sont ces meurtriers ? Et comment les policiers sont-ils parvenus à les confondre ? La découverte de la vérité ne tient parfois qu’à un fil… Grâce aux témoignages de tous les protagonistes, des enquêteurs aux familles des victimes, Jacques Pradel vous fait revivre ces enquêtes incroyables, riches en rebondissements et en émotions…

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas ce dimanche, forte baisse sur sept jours

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

"C’est les mêmes gars" : avec Tom Ross, Florent Pagny a trouvé son double dans "The Voice"

Valérie Pécresse juge inéluctables de nouvelles restrictions en Ile-de-France

Lire et commenter