Agression du metteur en scène Alain Françon : un homme mis en examen pour "tentative de meurtre"

Agression du metteur en scène Alain Françon : un homme mis en examen pour "tentative de meurtre"

JUSTICE - Un homme a été arrêté jeudi dans l’enquête menée après l’agression à Montpellier du metteur en scène Alain Françon survenue le 17 mars. Il devait être mis en examen ce vendredi dans la soirée.

L'attaque était survenue en pleine journée, dans un secteur fréquenté de Montpellier, le 17 mars dernier.  Ce jour-là, le metteur en scène Alain Françon était victime d’un coup porté en région cervicale latérale gauche, à l’aide d’un objet tranchant de type couteau ou cutter. La victime s'était effondrée dans une rue du centre, près de l'hôtel où elle résidait, avant d’être recueillie par des passants qui prévenaient les secours.

Hospitalisée dans un état préoccupant, Alain Françon, 76 ans, avait pu être finalement entendu dès le lendemain, 18 mars, par les enquêteurs qui ont également procédé  à l'audition de témoin et au visionnage des images de vidéosurveillance.  "Au terme de nombreuses investigations, un individu était discriminé pour s’être rapproché, dans la minute précédant l’agression, du trajet de la victime. Son parcours était reconstitué, avant et après le coup porté, et permettait d’obtenir une image et une identification  de celui-ci", indique ce vendredi le parquet de Montpellier dans un communiqué de presse. "Le mis en cause était interpellé le 1er avril 2021 au pied de son domicile, dans lequel une perquisition permettait de retrouver vêtements et accessoires, dont une sacoche correspondant en tous points aux images et témoignages obtenus et contenant des lames de cutter".

Lire aussi

Il indique avoir porté le coup pour un "mauvais regard"

Entendu à plusieurs reprises, le suspect a nié tout au long de sa garde à vue toute présence sur les lieux des

faits, "en fournissant des explications fantaisistes", détaille le parquet. Toutefois, au cours de sa dernière audition, il a reconnu "être l’auteur du coup porté".  Selon ses déclarations, il "indiquait ainsi qu’étant énervé, il avait vu un homme qui, selon le mis en cause, l’aurait mal regardé, raison pour laquelle il l’aurait agressé. Toutefois, il niait avoir été muni d’un objet

tranchant".

Le parquet de Montpellier précise que le mis en cause est présenté ce vendredi "dans le cadre de l’ouverture d’une information judiciaire en vue de sa mise en examen du chef de tentative de meurtre, commis en état de récidive, pour avoir déjà été condamné à un délit puni de 10 ans d’emprisonnement et relatif à une infraction à la législation sur les stupéfiants". Cette ouverture d’information est assortie de réquisitions tendant à la délivrance d’un mandat de dépôt criminel. 

Né en 1945 à Saint-Étienne, Alain Françon, trois fois "moliérisé", grand amoureux de Tchekhov et défenseur d'auteurs contemporains, a monté plus de 100 pièces en plus d'un demi-siècle. Directeur pendant près de 14 ans du prestigieux Théâtre de la Colline à Paris (1996-2010), il a mis en avant de nombreux auteurs contemporains français comme Michel Vinaver mais surtout le grand dramaturge britannique Edward Bond avec qui il a longtemps collaboré. Le parquet ne donne aucune précision dans son communiqué sur l'état de santé du septuagénaire. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Funérailles du prince Philip : une minute de silence observée dans tout le Royaume-Uni

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter