Pris au piège dans sa maison, un obèse de plus de 250 kg bientôt évacué

Pris au piège dans sa maison, un obèse de plus de 250 kg bientôt évacué

ÉVACUATION - Mardi, Alain Panabière, un homme de 52 ans pesant plus de 250 kg va être évacué de son domicile de Perpignan, après y avoir été bloqué pendant plusieurs mois. Une opération imaginée depuis plusieurs semaines et qui mobilisera 40 personnes.

Le calvaire d’Alain touche à sa fin. Cloué au sol depuis des mois dans sa maison de Perpignan, Alain Panabière, atteint d’obésité morbide et pesant plus de 250 kg, doit être extrait de son domicile mardi, avant d’être hospitalisé. Cette évacuation a mis de nombreux mois à se mettre en place en raison de la présence d’un escalier étroit dans lequel l’homme de 52 ans ne peut s’engouffrer, comme l’indique Le Parisien.

Alain Panabière fera ainsi l’objet d’une opération regroupant pas moins de 40 personnes, prêtes à procéder à l’extraction de ce dernier après avoir effectué plusieurs réunions et missions de reconnaissance sur place pour évaluer les risques et trouver la solution adéquate. Ainsi, comme le précise le quotidien francilien, la maison mitoyenne a été évacuée et un conteneur aménagé a été confectionné pour accueillir le patient au premier étage par les pompiers.

Une opération qui comporte des risques

Si Alain voit le bout du tunnel, cette opération n’est pas sans risque. Le centre hospitalier de Montpellier a donné un traitement à ce dernier pour fluidifier sa circulation sanguine et éviter qu’un caillot ne se forme alors que son corps n’a pas bougé depuis de longs mois. "Depuis maintenant un mois, je sens qu'Alain est psychologiquement fatigué. Il est aujourd'hui partagé entre deux sentiments : le soulagement qu'il puisse quitter la situation dangereuse dans laquelle il se trouve depuis trop longtemps mais aussi la crainte pour cette opération de transport qui peut mettre en péril sa propre santé précaire", explique son avocat, Me Jean Codognès, au Parisien.

Lire aussi

Cette évacuation est le fruit de plusieurs mois de lutte de la part de Me Jean Codognès. Il avait ainsi déposé plainte le 29 octobre dernier auprès du procureur pour "non-assistance à personne en danger et omission de porter secours à personne en péril", au nom d’Alain et de la Ligue contre l’obésité. L’avocat d’Alain Panabière et la présidente de cette ligue, Agnès Maurin, avaient sollicité le Premier ministre et les ministres de l’Intérieur et de la Santé pour traiter cette affaire le plus vite possible.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Pas d'évolution des restrictions nationales cette semaine", annonce Gabriel Attal

EN DIRECT - "Nous reviendrons d'une manière ou d'une autre", promet Donald Trump pour son dernier discours

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

La vitamine D protège-t-elle des formes graves du Covid-19 ?

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter