"Le partenaire de mes bavures" : une étiquette de vin signée Charb fait réagir la police

"Le partenaire de mes bavures" : une étiquette de vin signée Charb fait réagir la police

FAIT DIVERS - Un syndicat de commissaires de police s'est indigné mercredi sur les réseaux sociaux de la vente de bouteilles de vin dans un magasin Carrefour avec une étiquette signée Charb, dessinateur de Charlie Hebdo assassiné en 2015, et montrant un policier ivre.

Il préfère s'en amuser et ne comprend pas la polémique. "Il y a deux ans, un policier s'en était déjà pris à mes étiquettes mais c'est de l'humour, et les bouteilles sont restées dans le commerce", commente auprès de LCI ce jeudi Gérard Descrambe, viticulteur dans le bordelais et grand copain de la bande de Charlie Hebdo.

Plusieurs dessinateurs de l'hebdomadaire satirique - et d'autres grands noms de la BD - lui ont ainsi offerts des dessins pour décorer ses bouteilles. Les œuvres notamment de Franck Margerin, Reiser, Cavanna, Gébé, Tignous, Wolinski, ou encore Charb s'affichent en grand sur 75cl de rouge. Et c'est justement un dessin de ce dernier, assassiné dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, qui offusque certains policiers depuis mercredi. 

Ainsi, dans un tweet montrant l'étiquette de la bouteille, le Syndicat des Commissaires de la Police Nationale écrit :"Cette bouteille est en rayon chez Carrefour City à #Nantes. On y voit un dessin de policier ivre, et la mention 'le partenaire de mes bavures'. C’est une insulte à une profession, et indigne de cette enseigne..." Le syndicat demande dans son post au groupe de réagir suite à cette découverte. 

Ce jeudi, c'est au tour du syndicat Alliance police nationale de réagir mais tout autrement. "En ce jour de Beaujolais Nouveau, nous espérons que Carrefour et Charlie Hebdo lèveront le coude à la santé et en l'honneur des policiers blessés ou tués pour protéger la République et la Liberté", écrit le syndicat avec le hashtag #liberteexpression. 

"J'ai des amis dans la police, ça les fait marrer"

"Moi j'ai des amis dans la police, mes étiquettes les ont toujours fait marrer. Il y en a avec qui ça prend, d'autres ça ne prend pas. Ce dessin, Charb me l'a fait je crois dans les années 90. Ça fait des années que ces bouteilles de vin bio je précise, sont vendues, je ne comprends pas très bien pourquoi les débats sont ravivés aujourd'hui", poursuit Gérard Descrambe.

Ses défenseurs, amateurs de vin, sont là aussi pour le soutenir. Sapphô, caviste au "Lieu du Vin" avenue Gambetta dans le 20e arrondissement, commercialise les bouteilles du viticulteur. "Nous, cette étiquette nous fait sourire. C'est l'univers un peu Choron (Le professeur Choron, fondateur de Hara-Kiri), ce n'est pas bien méchant, ça nous est plutôt sympathique comme humour. Il n'y a aucun mal là-dedans", explique-t-elle à LCI.

Sur les réseaux, plusieurs internautes ont menacé de boycotté l'enseigne Carrefour si ladite bouteille était retirée des rayons. D'autres se sont demandés où était passé l'esprit "Charlie Hebdo" revendiqué par le syndicat de commissaires de police nationale revendiqué après les attentats. 

Face aux vives critiques, le SCPN a répondu dans la soirée de mercredi sur Twitter : "Nous aussi nous sommes Charlie, nous aussi nous avons de l’humour. Cela n’a rien à voir avec le dessin de Charb. Mais les policiers sont suffisamment attaqués et menacés pour ne pas laisser dire qu’ils commettent des bavures parce qu’ils sont alcooliques."

Contacté par LCI ce jeudi, le groupe Carrefour, qui avait demandé dès mercredi au syndicat de commissaires "l'adresse exacte du magasin concerné", n'avait pas encore fait de commentaire officiel.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : pas de fêtes du Nouvel An à Rio de Janeiro

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.