Ariège : l'incendie dans une usine de métallurgie à Pamiers circonscrit, le confinement levé

Image d'illustration du numéro d'appel d'urgence des pompiers, le 18

INCENDIE - Un feu s'est déclaré ce vendredi matin dans un bac d'acide au sein d'une usine de métallurgie de Pamiers (Ariège) provoquant le confinement des riverains pendant quelques heures.

L'incendie qui s'est déclaré vers 6h30 ce vendredi matin dans un "bac d'acide" de l'usine de métallurgie proche du centre de la ville de Pamiers, dans l'Ariège, a été circonscrit à 10h25, a indiqué la préfecture sur Twitter. 

L'usine en question, Aubert et Duval, sous-traitant pour Airbus et plus gros employeur privé de l'Ariège, est située dans un "bâtiment de 400 m²". "Le feu s’est propagé rapidement à tout le bâtiment. Le personnel a été évacué", a ajouté la préfecture.

Les mesures de confinement levées

Par mesure de précaution, les habitants avaient été invités à se confiner, une mesure levée dès 11h30, d'après la préfecture. "Les opérations d'extinction complètes du feu se poursuivront jusqu'à la fin de matinée", précise-t-elle. 

Par ailleurs, "une évaluation des risques sur le site sera réalisée par les services spécialisés du SDIS". La vie scolaire a repris son cours normal.

Plus tôt dans la matinée, des policiers ont circulé dans les rues avec des hauts-parleurs en disant aux gens de fermer les fenêtres de leur voiture, de leur appartement et de ne pas sortir à cause d'un "risque de toxicité", a constaté une correspondante de l'AFP. Plusieurs riverains avaient affirmé avoir entendu "des petites explosions" avant d'apercevoir un nuage grisâtre planer au-dessus de la ville.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Paris annule une réunion entre les ministres de la Défense français et anglais

Afghanistan : le groupe État islamique revendique deux attaques à la bombe contre les talibans

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Avant les sous-marins australiens, le cas des F-35 américains préférés aux Rafale par la Suisse

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.