Assistants parlementaires européens : Marine Le Pen directement mise en cause par un rapport de police

Assistants parlementaires européens : Marine Le Pen directement mise en cause par un rapport de police

ACCUSATIONS - Le document, révélé par le Journal du Dimanche, conclut que la dirigeante d'extrême droite serait l'instigatrice d'un système frauduleux mis en place dès 2014 au Parlement européen. Marine Le Pen dénonce "une instrumentalisation de la justice".

L'affaire s'invite de nouveau dans l'actualité de Marine Le Pen et de sa famille politique : d'après un rapport de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) révélé par le Journal du Dimanche, la députée du Pas-de-Calais aurait organisé, à partir de 2014, un "système frauduleux" visant à détourner des fonds européens par le biais d'emplois fictifs d'assistants parlementaires.

Le rapport de 98 pages a été remis le 15 février à la juge d’instruction Claire Thépaut. Il met en cause "17 dirigeants, élus et proche du RN", note le JDD, expliquant que les enquêteurs "estiment avoir découvert assez d'éléments probants pour qu'ils soient poursuivis pour 'détournement de fonds publics' ou recel de ce délit". Dans le document, Marine Le Pen est désignée comme la "responsable directe" du système mis en place.

Lire aussi

L'AFP, elle, rappelle que le Parlement européen, partie civile, a estimé son préjudice à 6,8 millions d'euros. Depuis le début de l'affaire, environ 25 élus du parti, ainsi que des collaborateurs, ont été mis en examen. Parmi ces personnes, figurent Marine Le Pen et son père, Jean-Marie.

De son côté, l'avocat de la députée du Pas-de-Calais, Rodolphe Bosselut, assure au JDD que "tous les assistants parlementaires cités dans l'instruction ont travaillé à un moment ou un autre. Nous ne sommes pas dans le cas de Mme Fillon".

Pour LCI, Marine Le Pen évoque "une instrumentalisation de la justice" et dénonce les "méthodes de voyous de l’OCLCIFF." "Ce n’est pas la première fois, à chaque fois, ils nous font le coup à l’approche des élections. Là, comme par hasard, on est à un mois des régionales... Il n’y a absolument rien de neuf, rien de nouveau sous le soleil, c’est la sempiternelle même histoire."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

EN DIRECT - Régionales : Darmanin dénonce "des dysfonctionnements inacceptables" dans l'organisation du 1er tour

Résultats des élections : région par région, la carte de France du 1er tour

Cris de singe, chants et banderole homophobes : la face sombre de la Puskas Arena

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.